Après une année faste en 2012, les débarquements en baisse au début 2013

Peche-maroc-portLes pêcheurs marocains du segment de la pêche côtière et artisanale ont bien rempli leurs filets durant 2012, mais commencent à s’inquiéter en ce début d’année avec une baisse de la production.
Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont chuté avec un volume de 72.861 tonnes, de 4 % à fin janvier 2013 par rapport à la même période de l’année dernière se sont élevés. Un recul de 3 % est signalé du côté de la valeur de ces débarquements avec un montant global de 437,09 millions de Dirhams (MDH).
Dans son dernier bulletin de janvier, l’Office national des pêches (ONP) précise que la valeur des débarquements des poissons pélagiques a atteint environ 154,62 MDH, contre près de 131,35 MDH une année auparavant, soit une hausse de 18 % en valeur et une chute de 8 % en termes de poids.
La valeur des débarquements des sardines a augmenté de 10 %  et celle des chinchards de 2 %, par contre les anchois et le thon ont perdu respectivement 86 et 100 % de leur valeur à fin janvier 2013 par rapport à janvier 2012. En termes de poids, les débarquements des sardines, des anchois et du thon ont reculé respectivement de 25 %, 88 % et de 100 %, alors que celui des chinchards a progressé de 9 %.
Pour leur part, les débarquements des échinodermes-oursins ont baissé de 100 % en terme de poids et de valeur, alors que les crustacés ont reculé de 40 % en terme de poids et de 20 % en valeur en un an.
Le poids du poisson blanc a, quant à lui, diminué de 6 %, alors que sa valeur a chuté de 11 %, atteignant un montant de plus de 103,24 MDH à fin janvier, contre 115,37 MMDH à fin janvier 2012.
En revanche, les coquillages et les céphalopodes ont accusé une hausse respectivement en termes de poids de 1878 % et 92 %, alors qu’en termes de valeur, les coquillages ont gagné 1130 % et les céphalopodes ont perdu 11 % à fin janvier, totalisant des valeurs respectives de 1,24 MDH et 159,04 MDH.
Ainsi, les algues ont augmenté de 83 % en termes de poids et de 129 % en valeur, soit environ 458.000 DH à fin janvier dernier contre de 200.000 DH un an auparavant.
Au niveau des ports, les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l’Atlantique ont reculé de 6 % en termes de poids et de 4 % en termes de valeur à fin janvier, soit 104,17 MDH, contre environ 422,77 MDH à fin janvier 2012.
Dans les ports méditerranéens, les débarquements ont augmenté de 107 % en termes de poids et de 24 % en valeur, soit plus de 32,91 MDH à fin janvier, contre près de 26,58 MDH à fin janvier 2012. Les professionnels du secteur espèrent qu’il ne s’agit que d’une courte période transitoire et que l’année 2013 sera aussi bonne sinon meilleure que 2012.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Fermeture de Guerguerate : Les armateurs espagnols débarquent leur poisson à Dakhla au lieu de Nouadhibou

La paralysie du trafic routier au poste frontière marocain de Guerguerat par des séparatistes du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *