Dernières nouvelles
Maroc/pêche : Les débarquements en hausse de 6% à fin 2013

Maroc/pêche : Les débarquements en hausse de 6% à fin 2013

peche-débarquements-fin-2013Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à fin 2013, à 1.172.973 tonnes, pour une valeur de 5,44 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression respective de 5 et 6 pc par rapport à 2012.

Les débarquements des poissons pélagiques, précise l’Office national des pêches (ONP), ont atteint plus de 2,42 MMDH, contre plus de 1,97 MMDH en 2012, affichant une hausse de 23 pc en valeur et de 5 pc en poids. Cette évolution résulte de la hausse de la valeur des débarquements des sardines, d’espadon, du maquereau, du sabre et du chinchard, respectivement de 20 pc, 124 pc, 55 pc, 36 pc et 23 pc.

En revanche, la valeur du thon et des anchois a régressé respectivement de 10 et 35 pc, alors que leur poids a baissé de 7 et 54 pc, précise l’ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc, pour l’année 2013.

Les débarquements des céphalopodes ont augmenté de 16 pc en poids et ont reculé de 12 pc en valeur, alors que les crustacés ont reculé de 10 pc en termes de poids et ont progressé de 8 pc en valeur.

La valeur du poisson blanc a enregistré une hausse de 3 pc, tandis que son poids a reculé de 3 pc, atteignant un montant de 1,26 MMDH en 2013.

Les algues ont accusé une baisse de 5 pc en termes de poids et de 13 pc en valeur, soit environ 52,31 millions de dirhams (MDH) en 2013, contre plus de 60 MDH observée à fin décembre 2012.

Au niveau des ports, les débarquements sur la façade méditerranéenne ont augmenté de 28 pc en termes de poids et de 40 pc en termes de valeur en 2013 par rapport à une année auparavant, soit 160,99 MDH contre environ 114,67 MDH.

Les débarquements de la pêche côtière et artisanale dans les ports de l’Atlantique ont augmenté de 5 pc en termes de poids et de 21 pc en valeur, soit plus de 2,26 MMDH, contre près de 1,86 MMDH en 2012.

Les captures pour la plupart des espèces ont affiché en 2013, une nette amélioration tant en termes de poids qu’en termes de valeur.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page