Dernières nouvelles
Agriculture: Forte présence marocaine au SIA-2014 de Paris

Agriculture: Forte présence marocaine au SIA-2014 de Paris

MAROC-SIA2014La 51ème  édition du Salon international de l’Agriculture (SIA) organisée du 22 février au 2 mars 2014 à Paris expo Porte de Versailles, a connu une affluence record de 703.407 visiteurs contre les 693.752 visiteurs de la précédente édition, soit 1,4% de plus sur un an.

Les 30 exposants marocains à cette  51ème  édition, ont qualifié de positive leur participation à ce grand rendez-vous international de l’agriculture et de l’élevage.

Au pavillon marocain réparti en 3 îlots de 325 M2,  les produits de terroir marocains ont fait leur show pendant toute la durée de l’événement. A l’affiche figuraient les huiles d’olive et d’argan, le safran, l’eau de rose du Sud, ou encore les dattes et figues de barbarie, en passant par les câpres et le couscous qui ont particulièrement attiré la curiosité des visiteurs amateurs et professionnels.

Au total, c’est une cinquantaine de produits provenant de 12 régions représentatives du Royaume qui ont richement meublé les divers stands.

Durant les neuf jours d’exposition, l’huile d’argan, les produits à base de cactus, les plantes aromatiques et médicinales, l’huile d’olive, ainsi que l’emblématique safran ont été les produits phares très prisés par les curieux visiteurs ou les fins connaisseurs professionnels.

Les rencontres B to B, les opérations de marketing et de promotion des produits de terroir marocains étaient parallèlement conduites par les exposants épaulés par les experts de l’Agence de développement agricole pour vanter la qualité et l’originalité des produits marocains auprès des importateurs potentiels français et d’autres pays présents au SIA-2014 de Paris.

A travers les stands du pavillon marocain, on relève une nette amélioration de la production nationale qui est passée du stade de la matière brute à des produits transformés à haute valeur ajoutée. Les produits de terroir sont plus présentables et beaucoup plus rémunérateurs comme c’est le cas pour l’huile d’argan, le cactus ou les plantes aromatiques et médicinales.

 

 

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page