Dernières nouvelles
La consommation des œufs en progression au Maroc

La consommation des œufs en progression au Maroc

Maroc-Oeufs-ConsommationLa consommation moyenne d’œufs au Maroc, a augmenté pour atteindre 180 unités per capita en 2014, a indiqué, vendredi à Casablanca, le président de l’Association nationale des producteurs d’œufs de consommation (ANPO), Abdellatif Zaime.

Ce niveau de consommation demeure néanmoins, encore très faible par rapport à d’autres pays comme la France, où la consommation est de 250 œufs par citoyen, de 400 unités pour un Mexicain et de 390 pour un Japonais, a indiqué Zaime dans une déclaration en marge de la 7ème édition de la Journée nationale de l’œuf.

Le Maroc compte environ 500 fermes de production d’œufs de consommation regroupant près de 14 millions de poules pondeuses et produisant environ 2,5 milliards d’œufs par an.
Il s’agit d’une journée d’études organisée samedi 17 janvier, au centre international de conférences Mohammed VI de Skhirat, et consacré à la discussion portant essentiellement sur les circuits de commercialisation, les nouveaux marchés, l’exportation et la transformation de l’œuf et ses bienfaits nutritionnels.

A cet effet, l’association organise une série d’activités pour mettre en relief la haute valeur nutritionnelle des œufs, sensibiliser le consommateur sur leurs bienfaits et mettre le point sur les efforts déployés par les professionnels pour mettre à la disposition du consommateur un produit de qualité.

Le secteur des poules pondeuses a connu au Maroc, un développement important ces dernières années grâce, entre autres, à l’existence d’élevages avicoles modernes respectant les normes de production internationales, à la mise en œuvre de la loi 49-99 régissant le secteur avicole, ainsi qu’aux efforts déployés par toutes les parties, à savoir les fournisseurs d’aliments, les vétérinaires et les producteurs.

L’association se penchera sur de nouveaux chantiers durant l’année en cours, dont la recherche de débouchés pour la filière œuf notamment en Afrique, à travers la promotion des exportations vers les pays subsahariens, la sensibilisation sur les atouts de l’œuf mal connus par le consommateur.

L’ANPO compte aussi réorganiser les circuits de commercialisation interne et mener une campagne de communication pour sensibiliser le consommateur aux qualités vitales et intrinsèques de l’œuf qui est cinq fois moins cher que toute autre source de protéines animales.

A propos de Chakib el habti

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page