Dernières nouvelles
Les professionnels marocains de la pêche attendus au Seafood Expo de Bruxelles

Les professionnels marocains de la pêche attendus au Seafood Expo de Bruxelles

seafood expoUne forte délégation de professionnels marocains de la pêche et de l’aquaculture prendra part au Salon européen des produits de la mer « Seafood Expo Global » prévu du 21 au 23 avril à Bruxelles.
La mission est pilotée par Maroc Export en collaboration avec la Fédération nationale des industries de transformation des produits de la pêche (FENIP).
Les professionnels marocains qui participent pour la 16ème fois à Seafood Expo Global, entendent identifier les nouvelles tendances du marché, promouvoir les produits de la pêche marocaine, rencontrer des partenaires potentiels, conquérir de nouveaux marchés, consolider les parts de marché existantes et explorer de nouvelles niches.
Le pavillon marocain occupera une aire de 587 m2 parmi les autres stands présents à ce salon international des produits de la mer et des métiers de la profession de l’industrie de la pêche.
Lors de la précédente édition, ce salon a attiré plus de 35.000 visiteurs professionnels en provenance de 100 pays et plus de 1.700 exposants originaires de 80 pays des cinq continents.
Selon Maroc Export, le total de contacts prometteurs réalisés par la délégation marocaine lors des trois dernières éditions a atteint plus de 2537 contacts, ce qui encourage les exportateurs marocains à être présents en nombre à cette grande messe des professionnels de la pêche et des activités annexes.
En 2014, les recettes des exportations marocaines de poissons ont dépassé les 15,16 milliards de dirhams et la valeur ajoutée de ce secteur a augmenté de 33 % depuis 2009.
Le Maroc est le 25ème producteur mondial des produits de la pêche maritime, avec une production annuelle dépassant 1 million de tonnes. L’an passé, le Royaume a produit 1,3 million de tonnes de produits de la mer, dont environ 500.000 tonnes ont été exportées.
La production nationale de poissons et autres produits de la mer est destinée à 80 % à approvisionner l’industrie de transformation et les 20% restants des captures sont absorbés par le marché local.

A propos de Chakib el habti

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page