Dernières nouvelles
Maroc-Agriculture : Le 10ème SIAM ouvre ses portes mardi à Meknès

Maroc-Agriculture : Le 10ème SIAM ouvre ses portes mardi à Meknès

siam2015Le 10ème Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) s’ouvrira en grande pompe mardi 28 avril, à Meknès, sous le signe : « Agriculture et systèmes alimentaires ».
Les chapiteaux gigantesques dressés sur une aire de 172.000 m2, à Sehrij Souani et Jnane Benhalima, sont fin-prêts à quelques retouches près, pour accueillir plus de 1.200 exposants venant de 55 pays et près d’un millions de visiteurs qui sont attendus à cette nouvelle édition du SIAM placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
Vu le nombre et la qualité des exposants, le Salon international de l’Agriculture au Maroc qui se tient du 28 avril au 3 mai, a désormais acquis une renommée internationale et son modèle commence même à inspirer bon nombre de pays africains.
Le Siam est «un salon qui séduit et qui s’exporte en Afrique, notamment en Côte d’Ivoire et au Gabon» qui ont leur propre salon agricole calqué sur le modèle marocain, a souligné le commissaire du SIAM, Jaouad Chami qui présentait à la presse, le programme et les innovations introduites à l’occasion de cette nouvelle édition.
Neuf ans après son lancement, ce Salon est devenu un rendez-vous incontournable pour les professionnels nationaux et étranger non seulement de l’agriculture mais également de toutes les filières de l’élevage et ceux du machinisme agricole.
La durée du salon a été réduite cette année à six jours au lieu de dix lors de la précédente édition en raison d’une contrainte dictée, selon le commissaire du Salon, par des impératifs de sécurité mais également pour répondre aux attentes des entreprises participantes dans une logique de réduction des coûts.
En revanche, a-t-il ajouté, les conférences, les colloques et les tables rondes sont maintenus au programme du SIAM 2015, pour permettre aux participants d’approfondir le débat autour de la thématique de la sécurité et des systèmes alimentaires.
Le thème retenu pour cette édition permettra en effet, aux participants d’exploiter les pistes et les étapes nécessaires pour le développement de systèmes alimentaires locaux et de sécuriser ainsi le concept du « Système alimentaire territorialisé -SAT- » tel que défini par la FAO et l’OMS et qui touche quatre piliers : accès, disponibilité, qualité et stabilité.

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page