Dernières nouvelles
Dakhla: Débarquement de 750.000 tonnes de poissons en 2014

Dakhla: Débarquement de 750.000 tonnes de poissons en 2014

DakhlaportLes débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale au port de Dakhla, se sont élevés à 750.000 tonnes en 2014, selon la direction provinciale de l’Office national des pêches (ONP).

Pour ce qui est de l’activité commerciale au niveau du port, elle a atteint 274.000 tonnes, dont 102.000 tonnes de produits importés et 172.000 tonnes de produits halieutiques, précise la Direction de l’ONP.

S’étendant sur 667 km de côtes, la zone maritime de la région de Oued Eddahab-Lagouira, constitue la région la plus poissonneuse du royaume et potentiellement l’une des plus riches au monde en ressources halieutiques.

Grâce à la diversité et à la richesse de sa flore et de sa faune maritimes comprenant céphalopodes, crustacés, coquillages et diverses espèces de poissons blancs et pélagiques, la zone économique exclusive de la zone de pêche maritime contribue à hauteur de 65% à la production de pêche nationale. Elle place le Maroc au rang de premier producteur africain et l’un des leaders mondiaux de la pêche.

La réalisation du nouveau port de Dakhla est de nature à répondre aux exigences des navires de la pêche hauturière et côtière.

La ville de Dakhla est dotée d’une infrastructure portuaire importante à vocation de pêche et de commerce. Il s’agit de deux ports, un ancien et un nouveau. Conçu pour accueillir les gros bateaux de la pêche hauturière et les barques de la pêche côtière et artisanale, le nouveau port appelé à stimuler les activités économiques et commerciales directement liées à la pêche et à son industrie de transformation, est situé sur la rive ouest de la baie de Dakhla distante de 5 km au sud de l’ancien port.

A l’entrée du port est implantée la zone industrielle portuaire qui s’étend sur environ 300 ha, dont une aire de 60 ha complètement viabilisée, comprend 302 lots destinés à être délégués aux entreprises privées dans le cadre de contrats d’occupation temporaire du domaine public. Ce projet qui devrait abriter les dépôts d’hydrocarbures, les magasins et autres activités portuaires annexes, est conçu pour augmenter la capacité de stockage de poisson congelé de la ville.

Ces atouts font de la région Oued Eddahab-Lagouira et de la ville de Dakhla, un véritable pôle de développement dans la zone sud du Royaume  et un centre d’intérêt idéal pour les investisseurs nationaux et étrangers.

 

 

A propos de Jean Bakari

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page