Dernières nouvelles
Grippe aviaire: Le Maroc interdit l’importation de volaille d’Europe

Grippe aviaire: Le Maroc interdit l’importation de volaille d’Europe

Grippe aviaireLe Maroc a décrété l’état d’alerte au niveau de tous ses postes frontaliers pour interdire l’importation de volaille et de produits dérivés d’Europe à la suite de l’apparition de foyer de la grippe aviaire en Allemagne et en Grande-Bretagne.
L’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires « ONSSA » a interdit l’importation de volaille et des produits avicoles transformés en provenance d’Allemagne et de Grande-Bretagne, le virus de la grippe aviaire dans des élevages avicoles.
L’ONSSA a également adressé en concertation avec les ministères de la Santé, de l’Intérieur et de l’Agriculture, une note à tous les services vétérinaires pour les informer de l’interdiction de l’importation des volailles, de la viande de volaille, des œufs et d’autres produits de consommation dérivés, dont la charcuterie en provenance des pays infectés.
Pour les produits de volaille en provenance de pays non touchés par la grippe aviaire, l’ONSSA exige des importateurs de fournir un dossier complet comportant toutes les étapes de l’opération de traitement de la volaille importée.
Le 27 juillet dernier, l’Organisation Mondiale de la Santé Animale « O.I.E » a reçu une correspondance des autorités d’Allemagne lui signalant la découverte le 24 juillet, d’un foyer du virus A(H7N7) hautement pathogène dans un élevage de plus de 10.000 poules pondeuses à Herzlake, dans le district d’Emsland, en Basse-Saxe. Le cheptel a été détruit et la zone a été mise en quarantaine.
L’ONSSA a décrété les mêmes mesures pour les importations de volaille et de produits dérivés en provenance de Grande-Bretagne, à la suite de la découverte dans une ferme du nord-ouest du pays, d’un cas de grippe aviaire hautement pathogène. Il s’agit du virus très virulent de souche H7N7 qui, par le passé, avait provoqué la mort de dizaines de millions de volailles dans le monde, sans compter de très importantes pertes économiques et alimentaires.
Ce virus est non seulement mortel pour les oiseaux mais présente aussi des risques de graves maladies pour l’homme.
L’apparition de l’influenza aviaire en Europe fait l’objet d’une notification émise à l’échelle internationale et l’interdiction sera levée, une fois les pays dont les élevages sont infectés, auront fait disparaitre tout risque d’épidémie.

A propos de Jean Bakari

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page