Dernières nouvelles
Le 3ème Salon international MaroCarne & Milk début décembre à Casablanca

Le 3ème Salon international MaroCarne & Milk début décembre à Casablanca

salon-Maroc-Carne-milkPlus de 80 exposants marocains et étrangers issus notamment de l’Algérie, du Gabon, du Mali et du Niger sont attendus à la 3ème édition du “Salon International des Filières Viandes Rouges et Lait « MaroCarne & Milk”, prévue du 2 au 4 décembre 2015 à l’Office des foires et expositions de Casablanca.

Organisé par la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et la Fédération interprofessionnelle marocaine du lait (Fimalait), sous l’égide du Ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, le Salon des viandes rouges et lait verra également la participation de délégations de France, d’Espagne, de Belgique, d’Allemagne, des Pays-Bas, d’Italie, de Turquie et de Tunisie.

Le salon expose les différents axes des filières de l’amont vers l’aval. Les équipements, les produits (laitiers, carnés et surgelés, charcuterie) et les services se partagent cette plateforme dédiée aux professionnels. Mais cette année, il n’y aura pas d’exposition d’animaux au Salon MaroCarne & Milk, en raison des cas de fièvre aphteuse décelés ces dernières semaines dans les provinces d’El Jadida, Sidi Bennour et Settat, bien que l’ONSSA rassure le public que la situation est maîtrisée.

Le Salon permet aux acteurs de s’informer sur les dernières en matière d’élevage et de production des viandes rouges et des produits laitiers et offre ses espaces pour des prises de contact entre les investisseurs et leurs futurs partenaires d’affaires.

Au Maroc, la filière des viandes rouges verra l’Etat investir d’ici à l’horizon 2020, 1,45 milliards de dirhams (150 millions d’euros), les investissements privés attendus sont estimés à 3,55 MMDH. Le secteur devrait réaliser un chiffre d’affaires de 35 MMDH, soit une augmentation de 40%.

Dans la filière laitière, l’investissement global prévu jusqu’en 2020 est de 6,6 MMDH. Le chiffre d’affaires escompté est de 23 MMDH à l’amont et de 15 MMDH à l’aval.

La consommation marocaine des viandes rouges a augmenté, entre 2009 et 2013, pour passer de 11,7 kg/an/habitant à 14,2 kg/an/habitant. En 2020, la consommation devrait atteindre 17,3 kg/an/habitant. La consommation de laits et produits dérivés est passée de 55 Equivalents litres de lait par habitant et par an en 2009 à 72 en 2014.

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page