Dernières nouvelles
Drâa-Tafilalet attend cette année une production record de dattes

Drâa-Tafilalet attend cette année une production record de dattes

DattesLa région du Drâa-Tafilalet s’attend cette année, à une production record de dattes aux termes de l’actuelle campagne agricole, a déclaré le directeur régional de l’Agriculture, Mohamed Bousfoul.

La production de dattes dans la région du Drâa-Tafilalet, l’une des plus importantes régions phoénicicoles du Maroc, sera « très abondante » cette année, a confié Bousfoul à la MAP.

Il a impute l’amélioration s’explique aux conditions climatiques favorables, à l’entrée en production de plusieurs palmeraies pilotes et aussi à la réhabilitation des palmeraies traditionnelles, la modernisation du secteur et la disponibilité des ressources en eau dans la nappe phréatique de la région.

Cette bonne récolte, a-t-il ajouté, est intervenue grâce à la stratégie mise en place dans le cadre du Plan Maroc vert (PMV), qui est basée sur plusieurs axes particulièrement la restructuration des oasis, la formation, l’organisation et l’encadrement des cultivateurs dans la perspective de la plantation d’un million de jeunes palmiers dattiers.

Mohamed Bousfoul a rappelé par ailleurs, la mise en service, au début de lactuelle campagne agricole, de deux unités de conditionnement et de stockage des dattes à Aoufous et à Rissani ce qui constitue, a-t-il dit, une valeur ajoutée pour la promotion de la production et de la commercialisation des dattes du Tafilalet.

Lancé en juillet dernier à Ouarzazate dans l’optique de promouvoir la filière des dattes au niveau des zones oasiennes, ce Projet d’appui aux Groupements d’intérêt économique (PAGIE), a nécessité un investissement de 250 millions de dirhams.

S’agissant de la commercialisation des dattes, le directeur régional de l’agriculture a assuré que les prix des dattes sur le marché local et national seront abordables compte tenu l’abondance de l’offre cette année.

La filière phoénicicole à Tafilalet a été également renforcée par la création récemment de huit unités frigorifiques de stockage et de conditionnement des dattes d’une capacité de stockage de 2600 tonnes. Sur l’ensemble de ces unités gérées par des GIE, 4 unités ont été mises en service en 2015 et les quatre autres le seront incessamment avant la cueillette des dattes.

Sept autres unités plus ou moins traditionnelles gérées par des coopératives agricoles locales, procèdent à la transformation des dattes en produits dérivés tels la pâte, le sirop, la confiture et les tartines, à raison de 50 tonnes en moyenne par an, selon la demande et les commandes reçues.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page