Dernières nouvelles
La pêche côtière rapporte au Maroc a généré 6,85 milliards de DH en 2016

La pêche côtière rapporte au Maroc a généré 6,85 milliards de DH en 2016

Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale en 2016 ont généra une recette globale d’environ 6,85 milliards de DH (MMDH) pour un volume de 1,38 million de tonnes de poissons, toute espèce confondues, enregistrant ainsi une amélioration de 7% en terme de poids et de 4% en valeur par rapport à l’année 2015.

La valeur des débarquements des poissons pélagiques a été de l’ordre de 2,82 milliards de DH, contre 2,71 MMDH un an auparavant, soit une hausse de 4%, précise l’Office national de pêche (ONP) dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc pour l’année 2016.

Cette performance est attribuable à l’augmentation de la valeur des débarquements du sabre (+36%), du maquereau (+30%), du chinchard(+11%), des sardines(+6%), du thon (+6%) et de l’espadon (+2%), alors que les captures de la bonite sarda et des anchois ont accusé selon l’Office, une baisse respective de -32 et -34%).

Quant aux algues, leur valeur de débarquement a bondi de 42%, pour s’établir à plus de 91,6 millions de dirhams (MDH), grâce à une amélioration de 34% en termes de poids, relève l’ONP.

Les crustacés ont également progressé de 12%, en valeur et en poids, à environ 293,32 MDH et 6.383 tonnes, et les débarquements des céphalopodes se sont accrus de 5% en valeur, à plus de 2,21 MMDH.

En revanche, les coquillages ont chuté de 25% en termes de valeur pour s’établir à 3,23 MDH, suite la baisse de 37% de leur poids, précise la même source.

Les débarquements des échinodermes-oursins ont diminué de 13% en termes de valeur à 818.000 DH, et de 16% en poids.

La valeur du poison blanc a, quant à elle, baissé de 1%, à 1,41 milliard de DH, tandis que son poids a régressé de 5%.

Au niveau des ports, les entrées portuaires méditerranéennes ont chuté  de 15% en termes de poids, et de 6% en termes de valeur qui s’est établie fin 2016à 379,24 MDH contre plus de 404,82 MDH en 2015.

Enfin, les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l’Atlantique affichent une hausse de 8% en poids et de 5% en termes de valeur à plus de 6,46 milliards de DH en 2016, contre 6,18 milliards un an auparavant.

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page