Dernières nouvelles
Aziz Akhannouch étale le bilan de sa stratégie Halieutis-2020

Aziz Akhannouch étale le bilan de sa stratégie Halieutis-2020

Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhanouch a profité de la tenue de la 4ème édition Salon international Halieutis du 15 au 19 février à Agadir, pour dresser un bilan qualifié de positif, de sa stratégie de développement du secteur de la pêche à l’horizon 2020.

Au cours d’une conférence de presse donnée ce mercredi 15 février, jour de l’ouverture du Salon national de la pêche et de l’aquaculture, Akhannouch a bien défendu chiffres à l’appui, le bilan de sa stratégie qui, onze après son lancement, affiche la plupart des indicateurs au vert.

Les plans d’aménagement adoptés dans le cadre de cette stratégie ont été réalisés à 95%, a-t-il révélé, précisant qu’en 2016, le secteur de la pêche maritime a contribué au PIB national, à hauteur de 15 milliards de dirhams (Mds de DH), soit 85% des prévisions fixées pour 2020.

Selon les chiffres communiqués par son département, la production nationale des produits de la pêche, est passée de 950.000 tonnes en 2011, à 1,46 million de T en 2016, alors que les exportations ont atteint en 2015, près de 642.000 T pour une valeur estimée à 19,4 Mds de DH, soit l’équivalent de 48% des exportations des produits agroalimentaires du Maroc et 65% de l’objectif fixé par le Plan Halieutis 2020.

Ces performances, souligne le département d’Akhannouch, placent le Royaume au 1er rang des producteurs arabes et africains de produits de la mer et au 25e rang à l’échelle mondiale.

Selon la même source, en 2015, les produits de pêche congelés occupaient la première place dans les exportations marocaines avec un volume global de 218.000 T pour une valeur de 8,1 Mds DH. Les conserves et semi-conserves viennent en deuxième position (169.000 T exportées pour 6,3 Mds DH de recettes), suivies de la Farine et l’huile de poisson avec 163.000 T pour 2,5 Mds DH de recettes. Viennent ensuite, loin derrière, les produits frais ou vivants avec seulement 26.000 T exportées pour une recette globale de 2,1 Mds DH. Enfin les autres produits de la pêche ont cumulé 6.000 T à l’export pour une valeur de 500 millions de DH.

Ces produits sont commercialisés dans 133 pays notamment dans 4 régions du monde, dont l’Europe qui est le premier client du Maroc avec des exportations estimées à 11,8 Mds DH en 2015. Elle est suivie par l’Asie (3,6 Mds DH), l’Afrique subsaharienne (2,4 Mds DH) et les États-Unis (600 millions de DH).

Toujours selon le ministère de tutelle, le secteur de la pêche a créé 129.000 emplois en mer en 2015, a drainé 389 millions de Dh d’investissements et contribué au PIB à hauteur de 15 Mds DH.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page