Dernières nouvelles
Maroc-Pêche: Ouverture de la pêche dans les eaux continentales pour la saison 2017-2018

Maroc-Pêche: Ouverture de la pêche dans les eaux continentales pour la saison 2017-2018

La pêche dans les eaux continentales du Maroc pour la saison 2017-2018, a été lancée ce dimanche 12 mars, à Azrou, par le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la désertification (HCEFLCD) en présence des responsables et membres de plusieurs associations dédiées à la pêche sportive et de loisir.

Cette opération concerne les eaux classées à salmonidés et aussi les plans d’eau d’Amghass qui sont à permis spéciaux. Les plans d’eau Amghass II et Amghass III sont réservés exclusivement à la pêche en « No Kill » respectivement aux leurres et à la mouche sans ardillons, ouverts tous les jours à l’exception des mois de juillet-Août pour leur entretien piscicole.

La cérémonie inaugurale de cette discipline sportive a connu la participation d’environ 180 pêcheurs de différentes régions du Maroc. Selon le président de la Fédération Marocaine de Pêche de Loisir, Mohammed Abouabdellah, cet événement est marqué par l’ouverture cette année, des plans d’eau Amghass 1-2 et 3 et le plan d’eau d’Aguemguem dans la province d’Ifrane au Moyen Atlas.

La manifestation a été également marquée par la tenue d’une journée dédiée aux femmes passionnées par la pratique de la pêche en eau douce, et affiliées à l’Association 8 mars de la pêche écologique et la protection de la nature.

Le choix du lac Amghass pour le lancement de la saison de la pêche est motivé entre autres, par la position géographique de ce site naturel qui se distingue par sa richesse, sa biodiversité et l’abondance de poissons de haute qualité, a confié à la MAP, le chef du Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture d’Azrou, Mohamed Saddik,.

Cette manifestation sportive, a-t-il ajouté, vise à encourager l‘écotourisme dans le Moyen Atlas, à booster l’emploi en milieu rural et à sensibiliser les citoyens à l’importance de la protection de l’environnement et la préservation des ressources naturelles dont regorge la région.

Le HCEFLCD a procédé récemment à la mise en place de 11 poissons saumons avec des conditions convenables pour la pratique de cette passion et la satisfaction des amateurs de la pêche dans les eaux continentales.

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page