Dernières nouvelles

Plus de 2,1 milliards DH investis dans la pêche et l’emploi à Dakhla-Oued-Eddahab

Une enveloppe de 2,1 milliards de Dirhams a été investie dans le secteur de la pêche dans la région de Dakhla-Oued Eddahab au sud du Maroc, et a permis la création d’environ 8000 emplois, selon le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.
Lors d’une réunion du Comité de pilotage et de suivi de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, organisée mardi 19 septembre à Dakhla, Akhannouch a précisé que cette somme a été investie dans des projets de valorisation des petits pélagiques, des complexes intégrés de transformation et de stockage de poisson et un plan de valorisation de l’aquaculture.
Parallèlement, le département de la pêche, a-t-il rappelé dans un communiqué, a déployé tous les moyens nécessaires pour protéger les ressources halieutiques de Dakhla-Oued Eddahab. «C’est la seule région du Royaume, où la totalité des espèces à intérêt commercial est gérée selon des plans d’aménagement appelés à en assurer la durabilité et la préservation», a souligné le ministre.
Aziz Akhannouch a en outre, précisé que l’aquaculture dans la région de Dakhla s’est avérée une filière très attrayante pour les investisseurs nationaux et étrangers et a été boostée par des projets réussis.
Lors des dernières années, 9 fermes aquacoles ont été mises en place pour une production annuelle de plus de 340 tonnes de coquillage et l’année dernière, la filière s’est enrichie d’un grand projet de production de palourdes, inauguré par le Roi Mohammed VI. La production de cette nouvelle unité dotée d’une capacité de 1.000 tonnes par an, a-t-il précisé, sera commercialisée au courant de l’année 2018.
Grâce au lancement des appels à manifestation d’intérêt pour les projets d’aquaculture, cette filière constitue «une vraie niche de développement économique» qui est en train de se mettre en place dans la région.
Le ministre a enfin annoncé le lancement dans la région de Dakhla-Oued-Eddahab, de 224 nouveaux projets aquacoles devant couvrir une superficie de 2.330 ha pour un investissement global estimé à 800 millions DH et donneront lieu à la création de 2.500 postes d’emploi.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page