Dernières nouvelles
Formation de 120 agriculteurs de Drâa-Tafilalet dans la filière de la rose à parfum

Formation de 120 agriculteurs de Drâa-Tafilalet dans la filière de la rose à parfum

Près de 120 agriculteurs issus d’une trentaine de coopératives et associations œuvrant dans la production et la distillation de la rose à parfum dans la région Drâa-Tafilalet, ont participé à une session de formation en matière de valorisation et de commercialisation de la rose et les produits dérivés, organisée ce mercredi 9 mai , à Kelâat M’gouna par la Chambre régionale d’agriculture.

Organisé du 10 au 13 mai, sous le thème «La culture de la rose à parfum, agriculture solidaire et espace pour l’investissement» en marge de la 56ème édition du Salon international de la rose qui s’est ouvert jeudi à Kelâat M’gouna dans la province de Tinghir, cet atelier est animé par des experts et des ingénieurs agronomes.

Il a pour objectifs de sensibiliser les agriculteurs à l’importance de la valorisation de la rose à parfum, l’organisation professionnelle des producteurs, outre l’initiation aux nouvelles techniques de production de ce produit du terroir.

Introduite dans la région au début du 19è siècle, la culture de la rose couvre actuellement dans la province de Tinghir une superficie de 900 hectares, avec un rendement moyen annuel de 4 tonnes/HA.

La rose à parfum est utilisée notamment dans la production de l’eau de rose et des huiles essentielles. Elle est également utilisée à l’état sec comme produit cosmétique.

La cérémonie inaugurale du Salon international de la rose à parfum a été par ailleurs marquée par la signature de 6 conventions de partenariat entre l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), d’une part, le conseil provincial et 5 communes de la province de Tinghir d’autre part.

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page