Dernières nouvelles

L’ONSSA minimise l’étendue des cultures de cactus endommagées par la cochenille à Sidi Ifni

La cochenille du cactus n’a endommagé jusqu’à cette date, que 1% des champs du figuier de barbarie dans la région de Guelmim qui compte environ 90.000 hectares de cactus, a annoncé lundi à Sidi Ifni, une responsable de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Khadija Ouardi, coordonnatrice nationale du programme de lutte contre la cochenille du cactus, a précisé que la lutte contre ce parasite, qui a fait sa première apparition en juillet 2018 dans la commune de Sbouya relevant de la province de Sidi Ifni dans la région de Guelmim-Oued Noun, a été menée avec succès grâce aux efforts de tous les intervenants, les agriculteurs et les agents et conseillers de l’ONSSA.

Dans une intervention à l’occasion de la 6ème édition du Festival du cactus qui se tient à Sidi Ifni sous le thème: «Les produits du terroir, levier essentiel pour la réalisation du développement durable», Mme Khadija Ouardi a précisé que le parasite de la cochenille a été combattu par un traitement phytosanitaire.

Elle a invité à la même occasion, tous les partenaires à se mobiliser contre cette bactérie en collaboration avec les associations professionnelles locales comme se fût le cas dans la province des Rhamna.

Elle a rappelé à ce titre, que le programme de lutte d’urgence contre la cochenille du cactus s’articule autour de trois axes, dont le traitement phytosanitaire et la destruction des plantes contaminées.

La troisième étape de programme de lutte lancé en juillet dernier dans la province de Sidi Ifni, a-t-elle ajouté, consiste à associer les agriculteurs et les professionnels à l’effort déjà consenti, en les dotant des moyens et des équipements nécessaires sous la supervision et le contrôle d’experts de l’Office.

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page