Maroc Lait prend la direction de l’interprofession en remplacement de Fimalait

La Fédération interprofessionnelle Marocaine du lait «Fimalait» a été évincée par le ministère de l’agriculture, de la direction de l’interprofession du secteur laitier, et elle a été remplacée par Maroc Lait. Désormais c’est cette dernière qui est l’interlocuteur officiel du département de tutelle et des pouvoirs publics.

Suite à la décision ministérielle n°3101-19, du 14 octobre 2019, et qui a été publiée au Bulletin officiel du 2 janvier 2020, il a été procédé à la création de deux nouveaux collèges de la production et de l’industrie laitière qui constituent la base de la nouvelle structure interprofessionnelle. Il s’agit à l’amont, de la Fédération marocaine des éleveurs producteurs laitiers (Femaprol) et à l’aval, de la Fédération marocaine de l’industrie laitière (FMIL).

Avant de céder la main à Maroc Lait, Fimalait était confrontée à des problèmes internes qui ont conduit à des blocages au niveau de la gestion de l’interprofession. Son président en exercice n’est autre que Didier Lamblin, le PDG de Centrale Danone, qui avait été elle-même, l’objet d’une campagne de boycott inédite ayant occasionné de gros dégâts au leader du marché laitier dans le Royaume.

Et comme les interprofessions reçoivent des fonds de la part du ministère de l’agriculture dans le cadre des contrats-programmes signés avec elles, le département de tutelle a pris le 9 octobre 2019,  sa décision de désigner une nouvelle représentation de l’interprofession, afin de préserver les fonds publics et la crédibilité des établissements” et les intérêts des producteurs.

About Houda samlali

Check Also

Maroc-Pêche : Les exportations des produits de la mer en hausse de 7% à fin septembre 2020

Les exportations marocaines des produits de la mer ont progressé durant les neuf premiers mois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *