Les travailleurs agricoles marocains sollicités en Italie

Un nouveau groupe de travailleurs agricoles marocains devrait quitter à partir du 16 juin prochain le port de Tanger en direction de Gênes au nors ouest de l’Italie, où ils sont sollicités pour la cueillette des fruits et légumes. Les réservations des ouvriers pour ce voyage spécial devront se faire sur lesite de GNV.

L’Italie et les plupart des pays européens notamment la France et l’Espagne pâtissent d’un manque remarquable de main d’œuvre agricole en provenance des pays d’Europe de l’Est, depuis la fermeture de leurs frontières avec l’apparition du coronavirus (Covid-19) en décembre dernier dans le vieux continent.

Ainsi, un «couloir vert» a permis le transfert de plusieurs travailleurs agricoles marocains et l’opération devrait se renouveler le 16 Juin 2020 par bateau.

Dans le cadre de ce «couloir vert» crée entre le Maroc et l’Italie, «au total, quatre vols ont été effectués et nous avons pu ramener un ensemble de 496 travailleurs, dont 474 demandés par 75 entreprises de Fucino», a annoncé le Directeur de la Confagricoltura L’Aquila, Stefano Fabrizi.

Les travailleurs saisonniers marocains sont convoyés vers les provinces italiennes de Vicence, Mantoue, Salerne, Pérouse et Campobasso, à la demande d’associations professionnelles et d’entreprises locales du secteur agricole.

Deux autres groupes de 124 ouvriers chacun avaient quitté le mois de mai dernier Casablanca à destination de l’Italie et dont les frais de voyage ont été pris en charge par une quarantaine d’entrepreneurs membres de la Confagricoltura L’Aquila.

D’après cette confédération, nombre des ouvriers marocains contractuels ont une longue expérience en la matière puisqu’ils ont déjà travaillé de 15 à 30 ans dans les champs italiens.

A signaler par ailleurs, que pour combler le déficit en main d’œuvre en Italie qui a besoin actuellement de 270.000 à 350.000 travailleurs saisonniers agricoles, le gouvernement a lancé un projet de régularisation de la situation d’environ 200.000 immigrants illégaux sur son territoire du 1er juin au 15 juillet. Actuelles le nombre de ces migrants est estimé à 600.000 personnes de diverses nationalités.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

L’ONSSA met le point sur les importations de pesticides interdits en Europe

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a réagi au rapport sur l’exportation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *