Le Maroc acquiert un nouveau navire de recherche océanographique pour une enveloppe de 3,4 millions de dollars

Le ministre marocain de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki qui a procédé ce lundi 27 novembre à Agadir, à la remise officielle d’un nouveau navire baptisé «Ibn Sina II», à l’Institut national de la recherche halieutique (INRH).

Le nouveau navire de recherche océanographique que vient d’acquérir le Maroc pour un coût de 34 millions de dirhams (environ 3,4 millions $),  servira à la gestion durable des ressources halieutiques du Royaume, deuxième exportateur de poisson et de produits de la mer en Afrique après l’Égypte.

Dédié aux prospections scientifiques des zones côtières, à travers des activités de pêches scientifiques, de mesures et de prélèvements océanographiques et biologiques, le navire de recherche scientifique «Ibn Sina-II», d’une longueur de 22 mètres, est le sixième du genre de la flotte de l’INRH destinée à la recherche océanographique de pointe cruciale pour le développement de l’économie bleue du Royaume, indique le Département de la pêche maritime dans un récent communiqué.

Doté d’une autonomie de cinq jours, le navire Ibn Sina II permettra de couvrir toute les zones côtières du royaume jusqu’alors peu accessibles aux navires océanographiques marocains de recherche en haute mer, ajoute la même source.

Le navire «Ibn Sina II» comprend à son bord, deux laboratoires d’analyses biologiques et chimiques et d’équipements de pointe tels que les dispositifs de mesure océanographique, d’échosondage acoustique, de cartographie du fond marin, de prélèvements d’échantillons des fonds benthiques.

Doté des moyens de déployer des engins de pêche passifs et des engins mobiles téléguidés, le nouveau navire est appelé à réaliser des études complètes des écosystèmes marins du littoral national. Son acquisition s’inscrit dans le cadre d’un accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable conclu entre le Maroc et l’Union européenne (UE) le 18 juillet 2019.

Le renforcement de la flotte de recherche océanographique de l’INRH,  traduit en effet, l’engagement du Royaume du Maroc pour le développement de l’économie bleue basée sur le développement de la connaissance scientifique et la préservation de l’équilibre écologique des mers et océans.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Maroc-Aquaculture : Mohamed Sadiki s’enquiert de l’avancement des projets aquacoles dans la province de Nador

Le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, Mohammed Sadiki a effectué le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *