Maroc-Aquaculture : Mohamed Sadiki s’enquiert de l’avancement des projets aquacoles dans la province de Nador

Le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, Mohammed Sadiki a effectué le jeudi 11 janvier, une tournée dans les fermes aquacoles de la province de Nador, où l’industrie aquacole revêt une importance capitale dans le développement économique et social de la  région du Nord-est du Royaume.

A cette occasion,  le ministre et une délégation de parlementaires et de professionnels qui l’accompagnait, ont eu l’occasion d’effectuer des sorties en mer au large de Ras El Ma et de Saidia, pour s’enquérir de l’état d’avancement des projets aquacoles installés et prendre connaissance des progrès réalisés par la filière aquacole qui contribue à la diversification de l’économie de la région et à la sécurité alimentaire du pays.

Au cours de sa tournée, le ministre a échangé avec les exploitants des fermes aquacoles et des membres des coopératives de pêche active dans le secteur sur un nombre de sujets, notamment les défis et opportunités actuels du secteur, les pratiques de la gestion durable et les besoins en matière de réglementation.

Mohamed Sadidki a rappelé durant ces échanges, l’importance de l’industrie aquacole dans la sécurité alimentaire nationale, la création d’emplois locaux et la promotion d’une économie durable.

Cette visite traduit l’engagement du gouvernement pour une croissance économique responsable et durable, et la réalisation des objectifs de l’industrie aquacole de la région de l’Oriental qui présente de nombreux atouts favorables à l’émergence d’une filière aquacole prometteuse.

Le potentiel aquacole révélé par le plan d’aménagement Aquacole, présente un espace de plus 2.200 hectares dédié à l’aquaculture en mer notamment la conchyliculture, la pisciculture et l’algoculture et offrant une capacité de production qui dépasse actuellement les 102.000 tonnes.la pêche maritime

A signaler enfin que 27 projets sont en cours d’installation dans la région, dont 16 au niveau de la lagune de Marchica, 8 au niveau de Ras El Ma, 2 à Saidia et un projet à Tibouda.

Sadiki a par ailleurs déclaré, que ces projets modernes et importants liés à l’aquaculture dans la province de Nador s’inscrivent dans le cadre de la stratégie Halieutis, qui accorde une grande importance et priorité à ce secteur, lequel favorise le développement de la richesse et la création d’opportunités d’emplois dans la région.

«Les projets aquacoles implantés dans la région ont une capacité de production de 60.000 tonnes », l’objectif étant d’atteindre entre 100.000 à 150.000 tonnes de production annuelle au niveau national, a-t-il ajouté, précisant que d’autres projets sont en cours de réalisation et bénéficient des incitations et du soutien de l’État et d’un intérêt croissant des investisseurs.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Maroc-Pêche côtière : Baisse des débarquements dans les ports situés entre Tanger et Saïdia en 2023 (ONP)

Les débarquements de la pêche côtière et artisanale dans les ports marocains situés sur la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *