Maroc – Pêche : Le volume des débarquements en hausse de 20 pc à fin octobre

Le volume des débarquements des bateaux de la pêche côtière et artisanale a enregistré une hausse de 20 % pendant les dix premiers mois de l’année 2012en comparaison avec la même période de l’année écoulée. Les capture ont atteint de janvier à octobre 2012, près de 895.235 T pour une valeur en stagnation de 4,096 milliards de dirhams (MMDH).

La progression des débarquements en termes de volume a été dopée,  selon l’Office national des Pêches (ONP), par les captures de la flottille sardinière opérant aux ports de Dakhla, Laâyoune et Tan-Tan. La valeur des prises a été impactée par le repli des apports du poulpe dans les eaux maritimes de la zone sud du royaume. Les débarquements de cette espèce ont accusé une baisse de 32 pc, passant de 681 MDH en 2011, à 460 MDH en 2012.
Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés à fin octobre 2012, au niveau des halles, comptoirs d’agréage de poisson industriel et marchés de gros au poisson, se sont élevés à 957.741 T pour une valeur de 4,472 MMDH, enregistrant une augmentation en volume de 19 %, alors que la valeur est resté presqu’inchangée par rapport à la même période en 2011.
L’ONP précise par ailleurs dans un communiqué, que les produits commercialisés au niveau des halles (première vente) ont représenté 93 % en poids et 92 % en valeur. Ceux commercialisés au niveau des marchés de gros de Casablanca et d’Oujda (deuxième vente) se sont élevés à 62.506 T pour une valeur de 376 MDH.
Les débarquements du segment côtier ont représenté à fin octobre 2012, 73 % du volume et 65 % de la valeur de la production nationale. Les quantités pêchées par ce segment ont enregistré une hausse de 28 % en volume et de 2 % en valeur.
Cette performance en volume l’ONP l’explique par l’apport de la flottille sardinière au niveau des ports de Dakhla, Laâyoune et Tan-Tan, où le volume des débarquements s’est amélioré de 36 % tandis que la valeur a progressé de 27 %.
Par ailleurs, les prises du segment de la pêche artisanale, ont constitué 4%  du tonnage débarqué et 28% de la valeur globale. Les débarquements de la flotte artisanale se sont ainsi élevés à 36.253 T pour une valeur de 1,142 MMDH. Comparativement à la même période de 2011, ces débarquements ont chuté de 5% en volume et de 2% en valeur.
Ce sont la consommation, la conserve et la congélation, destinations les plus valorisantes, qui ont constitué, selon l’office, les principaux débouchés ayant absorbé, à eux seuls, 80 pc de la production totale des captures côtières et artisanales. L’industrie de la farine et de l’huile de poisson a absorbé 166.331 T, soit 19 pc de l’ensemble des débarquements de la pêche côtière.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Fermeture de Guerguerate : Les armateurs espagnols débarquent leur poisson à Dakhla au lieu de Nouadhibou

La paralysie du trafic routier au poste frontière marocain de Guerguerat par des séparatistes du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *