L’œuf de consommation en pôle position dans le tissu économique

La production des œufs de consommation au Maroc est un secteur en constante évolution en dépit des fluctuations des prix à la vente. De par ses potentialités de développement, ce secteur joue un rôle de taille dans la croissance de l’économie nationale. Ce secteur réalise un chiffre d’affaires estimé à 5 milliards de dirhams annuellement. Avec un chiffre d’affaires annuel de 2,2 milliards de DH, à travers le réseau de commercialisation et de distribution, la filière assure quelque 12.000 emplois directs et 30.000 emplois indirects. Des chiffres qui méritent d’être ajustés à la hausse en raison de l’intervention massive de l’informel dans les deux segments de la commercialisation et de la distribution.

En dépit de l’augmentation de la moyenne nationale de consommation des œufs qui est passée de 21 unités par habitant en 1970, à 138 œufs par habitant en 2010, cette moyenne demeure très modeste au Maroc en comparaison avec d’autres pays, tels la Tunisie, la France, l’Espagne ou encore le Japon (383) et la Chine (349). Il ressort des données recueillies lors de la 4ème journée nationale de l’œuf organisée les 14 et 15 janvier 2012 à Marrakech, que le secteur produit quelque 3,7 milliards d’unités, avec un taux de croissance annuelle de près de 5,7 pc durant les trente dernières années. Grâce à cette production, le Maroc parvient à assurer son autosuffisance en œufs de consommation. Le secteur qui contribue ostensiblement à la sécurité alimentaire obéit à certaines règles et lois qui le régissent, sachant qu’après la mise à niveau de la filière, actuellement, toutes les fermes et unités de production des œufs de consommation sont agréées par les services vétérinaires relevant du ministère de l’agriculture.
On dénombre à cette date, l’existence au Maroc de 4 couvoirs agrées de type ponte et qui produisent 20 millions de poussins, 236 élevages de poules pondeuses, 5 centres de conditionnement d’œufs et 3 unités de production d’ovo produits (œuf liquide pasteurisé).
Organisée par l’association nationale des producteurs des œufs de consommation (ANPO) en partenariat avec la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA), la 4ème journée nationale de l’œuf visait à sensibiliser les consommateurs quant à la valeur nutritionnelle de l’œuf en tant que produit alimentaire riche en protéine animale et bénéfique pour l’équilibre de la santé des hommes.
Créée en 1995, l’ANPO se propose de défendre les intérêts économiques du secteur de production des œufs de consommation et des viandes blanches (poulets et dindes), de veiller au perfectionnement des moyens de production et de rentabilité de la filière et des circuits de la vente, de l’emballage et de la commercialisation ainsi que l’adaptation du secteur aux besoins et exigences du marché.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Maroc-Covid-19 : Les abattoirs industriels de volaille perdent 500 Mdh de chiffre d’affaires en trois mois

Les abattoirs industriels de la volaille au Maroc déclarent avoir perdu en trois mois, 500 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *