Maroc: La pêche en eau douce a réalisé 15.000 tonnes de poissons en 2013-14

maroc-peche-eau-douceLe secteur de la pêche en eau douce au Maroc a produit durant la saison 2013/2014, près de 15.000 tonnes de poissons entièrement destinés à la consommation locale particulièrement en milieu rural.

Cette production qui constitue un apport en protéines animales de haute qualité pour les populations rurales et contribue à l’amélioration des revenus d’environ 3.000 pêcheurs, génère une valeur marchande de plus de 150 millions de dirhams, a précisé le Haut Commissaire aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), Abdeladim Lhafi.

Lhafi qui présidait lundi à Rabat, une réunion du Comité de la pêche dans les Eaux continentales, a souligné que le Royaume compte atteindre dans le cadre du programme décennal 2015-2024, une production de 50.000 tonnes de poissons par an.
Passant en revue le bilan du plan stratégique pour le développement du secteur de la pêche dans les eaux douces, a-t-il indiqué, nombre d’actions ont été entreprises dans le cadre du programme décennal 2005-2014, notamment la mise en œuvre du Plan Directeur de la Pêche en 2006. Il s’agit également du repeuplement de 30 cours d’eau, de 25 lacs naturels et plans d’eau et de 21 retenues de barrages. Ces opérations, dont le coût est estimé à 45 millions de Dirhams, ont permis d’améliorer la productivité de la pêche commerciale et sportive à l’échelle nationale.
Le comité de la pêche a par ailleurs, dressé le bilan des réalisations accomplies durant la saison de pêche 2013-2014, et arrêté la liste des nouveaux projets initiés par le Haut Commissariat dans le secteur de la pêche et de la pisciculture continentale.
S’agissant de la saison de pêche 2014-2015, le comité a fixé la date de la pêche aux salmonidés du 23 mars au 05 octobre 2014, et celle des autres espèces du 11 mai 2014 au 25 janvier 2015.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Fermeture de Guerguerate : Les armateurs espagnols débarquent leur poisson à Dakhla au lieu de Nouadhibou

La paralysie du trafic routier au poste frontière marocain de Guerguerat par des séparatistes du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *