Dernières nouvelles
Confrontation près de Safi entre paysans locaux et nomades sahraouis

Confrontation près de Safi entre paysans locaux et nomades sahraouis

Une violente confrontation aux armes blanches a éclaté ce samedi 19 mai aux abords de la ville de Safi, entre les éleveurs nomades venus avec leur bétail de dromadaires des provinces sud du Maroc et des paysans du Douar Oulad Zekri relevant de la commune rurale El Gouraani, sans faire de blessés des deux côtés, rapportent lundi plusieurs sites d’informations locaux.

Le pire a été évité de justesse grâce à l’intervention des forces publiques qui ont réussi a empêcher une confrontation directe entre les deux clans et dont la scène a été filmée et mise en ligne sur les réseaux sociaux entre autres, par les sites locaux Almouhitalfilahi.com et Marrakechalan.

Certaines des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent un groupe de bergers nomades sahraouis munis d’armes blanches et de lance-pierres qui faisaient irruption à bord de véhicules 4X4,sur des terres agricoles de la commune El Gouraani pour faire paître leurs bestiaux avant d’être interceptés par les habitants du village. Ces derniers étaient fous furieux de voir leurs terres pastorales prises d’assaut par des nomades sahraouis.

Les paysans de la commune rurale El Gouraani auraient protesté à plusieurs reprises contre l’arrivée des pasteurs nomades sahraouis qui, selon eux, profiteraient en «toute anarchie» de leurs terres agricoles pour nourrir leur bétail au détriment du cheptel local.

Pour se défendre les nomades sahraouis affirment que les bergers de Safi se rendent périodiquement dans le sud pour faire paître leur bétail.

Au Maroc, les terrains de parcours couvrent environ 53 millions d’hectares hors forêts, dont 21 millions d’hectares aménageables et 9 millions d’hectares dans le domaine forestier et alfatier, situés dans leur majorité en zones semi-arides et arides et constituent traditionnellement les principales ressources pastorales pour les populations nomade se trouvant dans ces zones et dont l’activité d’élevage notamment extensif constitue la principale source de revenu.

Les vidéos montrent également plusieurs éléments des forces auxiliaires et de la Gendarmerie royale intervenir sur les lieux de la confrontation pour interférer entre les deux clans rivaux très remontés les uns contre les autres.

La situation a été finalement maîtrisée et aucun blessé ne serait à déplorer, rapportent les mêmes sources, en attendant la version officielle des autorités locales sur cet incident.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page