Les exportateurs espagnols d’olives noires perdent des parts du marché américain

Les exportateurs espagnols d’olives noires ont perdu depuis le début de cette année, 42,4% sur le marché des Etats-Unis au profit des exportateurs d’autres pays producteurs comme le Maroc et l’Egypte.

Le volume des exportations espagnoles d’olives de table noires vers les États-Unis ont diminué de 42,4% au premier trimestre de 2018 par rapport à la même période de l’année précédente, passant de 6900 à 4000 tonnes.

En revanche, les exportations d’autres pays vers les États-Unis ont augmenté de 16,3%, passant de 7000 à 8200 tonnes au cours de la même période.

Le Maroc a pu ainsi exporter 3000 tonnes d’olives noires vers le marché américain améliorant de 33% ses expéditions par rapport à l’année précédente.

Les exportations de l’Egypte vers les USA se sont également améliorées de 50% avec un volume de 1.200 t, alors que la Turquie a augmenté ses exportations de 82,3% avec une quantité de 400.000 tonnes d’olives.

Cette perte de parts de marché aux Etats-Unis durant les trois premiers mois de 2018, préoccupent sérieusement les agriculteurs et exportateurs espagnols des olives qui s’attendent encore à une baisse plus importante de leurs exportations dans les prochains mois à venir à la faveur des pays concurrents.

Le secrétaire général de l’Association Espagnole des Exportateurs et des Industriels des Olives de Table (ASEMESA), Antonio de Mora se dit très inquiet devant cette tendance baissière et demande l’aide des autorités de tutelle dans son pays et de la Commission européenne, pour permettre à la filière espagnole de remonter la ponte.

About Houda samlali

Check Also

Les aviculteurs marocains craignent une propagation de la grippe aviaire qui sévit en Europe

Les éleveurs marocains  de volailles font ces dernier jours des signes d’inquiétude face à l’absence …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *