Dernières nouvelles

Maroc-Aïd Al-Adha : L’offre des ovins et caprins dépasse de 40% la demande

Le ministère marocain de l’Agriculture a annoncé ce mercredi, que les disponibilités des ovins et caprins pour la célébration de la fête de Aïd Al-Adha, dépassent de 40% la demande qui est estimée à 5,46 millions têtes destinées à l’abattage.

Selon les données du ministère de l’agriculture, l’offre du cheptel a atteint 8,5 millions de têtes face à une demande estimée à 5,4 millions d’ovins et de caprins.

L’offre des bêtes destinées à l’abattage compte 4,3 millions d’ovins mâles, 2,8 millions de brebis et 1,4 million de caprins, alors l’offre sur le marché comporte 5 millions d’ovins et 460.000 caprins sur les 8 millions de têtes identifiées dans 30 souks temporaires installés à l’approche de Aïd Al-Adha.

Les services du département de l’agriculture ont procédé depuis plusieurs mois, à l’enregistrement des unités d’élevage et d’engraissement des ovins et caprins en prévision de la fête du sacrifice.

Ils ont mené en parallèle, une opération d’identification spéciale pour l’Aïd Al-Adha en tant qu’outil de transparence et de traçabilité dans les transactions des animaux, laquelle opération a permis d’identifier près de 8 millions de têtes d’ovins et de caprins.

Toujours selon le communiqué du département de l’agriculture il a été également procédé en collaboration avec le ministère de l’intérieur, à l’installation de 30 souks temporaires dans certaines villes du Royaume, afin de renforcer les structures de commercialisation des animaux destinés à l’abattage.

Les services du ministère de l’agriculture ont également organisé une campagne de communication et de sensibilisation, pour informer les éleveurs/vendeurs de bétail et orienter et conseiller les consommateurs en plus de l’opération «Guezar Diali» (mon boucher) qui vise notamment à améliorer les conditions hygiéniques d’abattage et de conservation des carcasses.

Le plan d’action a aussi porté sur le contrôle par des commissions mixtes locales, des animaux et des aliments pour animaux destinés à l’Aïd Al-Adha au niveau des élevages d’engraissement, des points de vente et des souks, afin d’éviter l’utilisation des aliments, produits et substances interdites en alimentation de bétail, notamment les fientes de la volaille.

Dans le même sens, la tutelle annonce qu’une permanence sera assurée durant les jours de l’Aïd par les services vétérinaires de l’ONSSA.

A propos de Chakib el habti

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page