Douze lots de tomates marocaines infectées refoulés de Saint-Pétersbourg en 2019

Les agents phytosanitaires du port russe de Saint-Saint-Pétersbourg ont refusé l’entrée en 2019, de plusieurs contingents d’un volume global de 211 tonnes de tomates marocaines infectées par les larves de la teigne «Tuta absoluta».

La présence de spécimens vivants de la mineuse sud-américaine a été confirmée par des experts phytosanitaires russes, dans 12 lots de tomates en provenance du Maroc, rapporte le portail «Petersburg2», de la ville de Saint-Pétersbourg, précisant que les lots infectés ont été désinfectés, ou renvoyés au Maroc.

En 2019, le Maroc a expédié environ 348.000 de tonnes de tomates à Saint-Pétersbourg.

Tuta abosluta, la désignation scientifique de la mineuse sud-américaine de la tomate, est une espèce d’insectes de l’ordre des lépidoptères, de la famille des Gelechiidae. Les chenilles minuscules creusent des galeries dans les feuilles, les tiges et les fruits de la tomate, ainsi que d’autres solanacées, dont la pomme de terre.

Cet insecte ravageur d’origine sud-américaine s’est également répandu en Europe et dans les pays méditerranéens, dont le Maroc, où les producteurs de la tomate notamment à Agadir, en subissent chaque année de sérieux dégâts au niveau de la production, de la qualité du fruit et des recettes.

About Jean Bakari

Check Also

Maroc-Pêche : Les exportations des produits de la mer en hausse de 7% à fin septembre 2020

Les exportations marocaines des produits de la mer ont progressé durant les neuf premiers mois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *