Extension de 8.000 Ha de la superficie dédiée au palmier dattier à Drâa-Tafilalet

La superficie dédiée au palmier dattier dans la région du Drâa-Tafilalet, au centre-sud du Maroc, a nettement augmenté ces dernières années avec la plantation de 8.000 hectares (HA) sur l’axe Meski-Boudnib, d’après l’ex-directeur régional de l’Agriculture, Mohamed Bousfoul.

Il s’agit, selon ce dernier, d’exploitations agricoles modernes entièrement équipées en systèmes d’irrigation au goutte-à-goutte et gérées avec les technologies les plus modernes du domaine agricole.

A l’instar des autres filières, celle du palmier dattier a bénéficié de plusieurs actions et programmes mis en œuvre dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), particulièrement dans la région du Drâa-Tafilalet qui fournit 90% de la production nationale des dattes.

En effet, le PMV a accordé une importance particulière à cette filière en amont et en aval, à travers la production des plants in-vitro notamment des variétés Majhoul et Boufegouss, ainsi que l’introduction d’espèces résistantes à la fusariose (Bayoud), dont la Najda.

Les efforts consentis par le ministère de l’Agriculture et d’autres acteurs concernés ont permis la création par le secteur privé, dans le cadre du pilier II du PMV, de plus de 120 projets dans la filière du palmier dattier à Drâa-Tafilalet et de près de 60 projets et interventions en matière de développement de l’agriculture solidaire.

La nouvelle stratégie de développement du secteur agricole “Génération Green 2020-2030”, a ajouté Mohamed Bousfoul, comprend un volet dédié à la filière du palmier dattier avec d’ambitieux objectifs qui consistent en l’extension des superficies du palmier dattier et la mobilisation des ressources hydriques ainsi que la transformation, la commercialisation et l’exportation des dattes.

Les actions entreprises jusqu’à présent dans le domaine phoénicicole, a-t-il dit, ont permis de dépasser l’objectif fixé à fin 2019, par le PMV à savoir : la plantation de 3 millions de pieds, dont 2,3 millions dans la seule région du Drâa-Tafilalet, et la production prévisionnelle au titre de la campagne 2020-2021, devrait atteindre 130.000 tonnes de dattes.

Le secteur du palmier dattier occupe ainsi une place importante dans le tissu économique de cette région et joue un rôle de locomotive au niveau du développement et de la modernisation de la filière phoénicicole dans cette région du Royaume.

About Chakib el habti

Check Also

Maroc-Pêche : Les exportations des produits de la mer en hausse de 7% à fin septembre 2020

Les exportations marocaines des produits de la mer ont progressé durant les neuf premiers mois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *