Maroc-Ramadan : Les intermédiaires et spéculateurs font flamber les prix des produits de la mer

Le marché marocain connait en ce début de ramadan, une hausse inhabituelle des prix des denrées alimentaires et particulièrement ceux du poisson et des produits de la mer très prisés en ce mois sacré du jeûne.

Dans les différents marchés des grandes villes du Royaume, les prix de différents types de poissons et des crustacés ont nettement augmenté mettant à l’épreuve la majorité des consommateurs.

La hausse des prix était particulièrement visible sur les étales du marché de gros au poisson de Casablanca, situé à Lahraouyine, où s’approvisionnent des centaines de poissonniers de la métropole et d’autres villes du Royaume.

Les professionnels de ce créneau imputent la responsabilité de cette hausse aux intermédiaires et spéculateurs de tout bord, qui profitent de la forte demande pour gonfler les prix du poisson. Les poissonniers font alors répercuter la hausse sur les prix de vente du poisson au détail et au final c’est le consommateur qui en paie la note.

La flambée des prix n’épargne aucun type de poissons y compris la sardine dont le prix est passé de 10 à 25 dirhams le kilo, en l’absence d’un contrôle régulier des services compétents.

Pour atténuer les effets de cette spéculation sur les bourses des ménages à faibles revenus, des armateurs d’Agadir ont donc lancé la troisième opération «poissons à prix raisonnable» sous le slogan «Le monde rural est au cœur de nos priorités» à travers laquelle ils comptent injecter 3.500 tonnes de poisson sur les marchés de plusieurs villes du Royaume. Ils prévoient aussi l’aménagement de 30 points de vente directe à l’aide de 15 camions frigorifiques mobiles qui vont sillonner surtout les villages enclavés et isolés du monde rural.

Cette initiative fort-louable a pour objectif de vendre directement au consommateur du poisson et des fruits de mer à des prix accessibles.

Les initiateurs de cette opération proposent à la vente du poisson blanc, des crustacés et des céphalopodes aux prix entre autres, de 60 à 80 DH/Kg la crevette rose, 30 DH/Kg le merlan, 25 DH/Kg la sole friture, 60 DH/kg le pageot royal et 15 DH/Kg le sar et le sabre.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Les débarquements de poisson et de produits de la mer au port de Sidi Ifni …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *