Une délégation économique basque ''impressionnée" par la qualité des infrastructures à Laâyoune

Pêche : Des hommes d’affaires basques en prospection d’opportunités d’investissement au Maroc

Une importante délégation d’hommes d’affaires espagnols du Pays basque a entamé ce lundi 15 mars à Rabat, une tournée de prospection au Maroc et dans ses provinces du Sud, à la quête d’opportunités d’investissement dans les domaines de la pêche maritime et de l’industrie halieutique.

Après une escale à Rabat où ils ont échangé avec la Secrétaire générale du département de la pêche maritime, Zakia Driouch sur la coopération entre le Maroc et le pays Basque dans les filières de la pêche, les membres de la délégation économique espagnole se sont rendus mardi à Casablanca, où ils ont eu des entretiens « fructueux » avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Les hommes d’affaires basques se sont ensuite envolés vers Laâyoune, où ils ont déclaré ce mercredi, être « surpris » et « impressionnés » par la qualité des infrastructures dans cette province et exprimé leur disposition à examiner les possibilités d’investir dans les secteurs porteurs de la pêche et des énergies renouvelables dans les provinces sud du Royaume.

« Nous avons été surpris et impressionnés par les infrastructures qui existent à Laâyoune », notamment dans les domaines du sport et de l’aménagement urbain, a témoigné la cheffe de la délégation basque, Mme Maria Tato, femme d’affaires à la tête de plus de 30 entreprises et hôtels, lors d’une réunion avec le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra et gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate.

Mme Tato a également exprimé la volonté de sa délégation de nouer des partenariats avec des hommes d’affaires du Sahara marocain pour monter des projets de co-développement dans les secteurs de la pêche, des énergies renouvelables, des industries de transformation des produits de la pêche et de recyclage des déchets plastiques issus de la pêche.

Arrivée mardi à Laâyoune, la délégation basque devait se rendre ensuite à Dakhla, pour saisir les opportunités d’investissements qu’offre cette province particulièrement dans l’industrie de transformation des produits de la pêche, l’aquaculture.

Les provinces du Sahara marocain ont connu ces dernières années, un développement fulgurant qui ne laisse pas indifférents les investisseurs étrangers.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Les débarquements de poisson et de produits de la mer au port de Sidi Ifni …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *