Les produits agricoles marocains frais très sollicités sur le marché britannique

Le groupe parlementaire britannique multipartite (APPG) fait état dans un récent rapport de l’évolution croissante des importations de produits agricoles marocains frais par le Royaume-Uni et émet un paquet de recommandations pour développer davantage le commerce agricole entre les deux royaumes.

Dans leur rapport publié parallèlement à la revue bilatérale sur l’agriculture entreprise par les gouvernements britannique et marocain, les auteurs du rapport affirment que le «Royaume-Uni et ses consommateurs bénéficient de plus en plus d’un approvisionnement fiable et de haute qualité en produits frais en provenance du Maroc, contribuant ainsi à garantir que les rayons des supermarchés (britanniques) soient bien approvisionnés tout au long de l’année».

Par ailleurs, les données de l’Office national des statistiques (Office for National Statistics-ONS) montrent que les importations de fruits et légumes du Maroc ont presque triplé depuis 2018, passant de 158 millions de livres sterling à 408 millions en 2022.

Rien qu’au premier trimestre 2023, la valeur des importations britanniques du Royaume du Maroc a atteint 168 millions de livres sterling, soit presque le triple de celles du premier trimestre 2018 (60 millions).

L’ONS assure que les importations des produits agricoles marocains  jouent un rôle de plus en plus important dans l’approvisionnement du marché britannique en fruits et légumes frais pendant l’hiver.

Tout en saluant les efforts déployés de part et d’autre pour un développement accru du commerce agricole bilatéral, l’APPG estime que les deux pays peuvent faire mieux et suggère cinq recommandations au gouvernement britannique afin de s’appuyer sur ces progrès.

Il s’agit pour le gouvernement britannique d’élaborer et de publier un rapport annuel sur l’impact du commerce agricole entre le Maroc et le Royaume-Uni pour mieux comprendre les avantages mutuels découlant de ces échanges, de la désignation d’un nouvel envoyé commercial au Maroc, de procéder à des examens réguliers des échanges agricoles afin d’améliorer les relations bilatérales à mesure que des opportunités continuent d’émerger, de la nécessité pour le Royaume-Uni d’établir un statut d’acheteur privilégié sur le marché marocain et enfin, de poursuivre les campagnes de sensibilisation aux opportunités commerciales entre les deux Royaumes.

«Nous sommes ravis de publier ce rapport, qui montre les grands progrès réalisés entre le Royaume-Uni et le Maroc. Le commerce agricole est crucial pour nos deux pays, car il permet aux familles britanniques de bien se nourrir avec des produits abordables et sûrs et de contribuer au développement économique du Maroc», a déclaré la présidente de l’APPG sur le Maroc Heather Wheeler qui exhorte le gouvernement britannique «à renouveler son engagement en faveur du commerce bilatéral afin de garantir que ces avantages mutuels continuent de croître».

About Jean Bakari

Check Also

Maroc-Aquaculture : Mohamed Sadiki s’enquiert de l’avancement des projets aquacoles dans la province de Nador

Le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, Mohammed Sadiki a effectué le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *