Interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages à Oued Negro-M’diq

La récolte et la commercialisation des coquillages issus de la zone conchylicole Oued Negro-M’diq, relevant de la région de Tétouan-Chéfchaouen, sont interdites jusqu’à une date ultérieure, et ce jusqu’à épuration totale du milieu marin infecté.
Cette décision, explique un communiqué du département de la pêche diffusé mercredi 29 août, a été prise sur la base des résultats obtenus à partir d’analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau de la zone conchylicole Oued Negro-M’diq. Les dites analyses révèlent « la présence de biotoxines marines dans les coquillages à des teneurs anormales ».
Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche recommande ainsi, aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels).
Les coquillages colportés ou vendus en vrac, met en garde la même source, ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé des consommateurs.
Il s’agit de la troisième interdiction depuis le début de l’année dans cette zone du nord, dont la dernière en date, remonte au mois d’avril dernier.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Mauritanie : Des millions de poissons échouent sur les plages de Nouakchott et Tanit

Le littoral entre Nouakchott et le nouveau port artisanal de Tanit, situé à plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *