Maroc-Pêche : La CMPC prépare son programme d’action pour 2013

La Confédération marocaine de la pêche côtière (CMPC) prépare la rentrée pour le prochain exercice. Son bureau exécutif a tenu samedi 15 septembre, une réunion à Rabat, consacrée à l’élaboration du programme d’action de la Confédération pour l’année 2013, et procédé à l’examen des défis auxquels, est confronté le secteur et des moyens de prémunir les ressources halieutiques contre les risques d’épuisement.
Au cours de cette réunion à laquelle assistait le président de la Fédération de la pêche maritime et de l’Aquaculture, Omar Akouri, les membres du bureau exécutif de la CMPC ont également débattu des problèmes communs à l’ensemble des acteurs du secteur et des solutions à retenir pour y remédier en prenant en considération les intérêts des professionnels.
Le nouveau programme d’action de la Confédération pour l’année 2013, a précisé le vice-président de la Fédération de la Pêche Maritime et de l’Agriculture et président de l’Union des armateurs de Tanger, Youssef Benjelloun, a pour objectif d’aider les hommes de la profession à relever les défis majeurs en vue d’améliorer les conditions matérielles et sociales des adhérents et d’identifier les moyens adéquats pour préserver les ressources halieutiques gravement menacées.
Parmi les problèmes que connaît le secteur, Benjelloun a cité celui du poulpe, dont le plan de renforcement est en cours d’adoption par le Département de la pêche maritime en concertation avec tous les professionnels.
Les présidents ou représentants des trois Fédérations régionales de la pêche maritime du Nord, du Centre et du Sud du Maroc, affiliées à la CMPC, se sont associés à la discussion du programme d’action de la Confédération pour l’année 2012-2013, et des modalités de l’alliance de cette dernière avec la Fédération marocaine de la pêche maritime et de l’Aquaculture.
La CMPC qui regroupe près de 30 associations de la pêche côtière ou artisanale des quatre coins du Royaume, avait été créée en avril dernier pour offrir aux professionnels du secteur une meilleure représentativité face aux enjeux et défis à relever dans le cadre de la stratégie Halieutis, pilotée par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Le Kenya injecte 120 millions de dollars dans des projets d’économie bleue

Le gouvernement kényan a mobilisé une enveloppe de 12 milliards de shillings (environ 120 millions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *