Levée l’interdiction de la collecte et de commercialisation des coquillages à Tétouan et Chefchaouen

L’interdiction de la collecte et de commercialisation des coquillages issus des zones conchylicoles classées de Cabo Negro-Martil et Oued Negro-M’diq (région de Tétouan/Chefchaouen) a été levée le 12 octobre dernier.
La décision a été prise par la Commission interministérielle (ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, de la Santé et de l’Intérieur) sur la base des conclusions des analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau desdites zones. Les résultats de ces analyses, indique un communiqué du Département de la pêche, ont montré « une stabilité du milieu et une purification totale du vernis (coquillage) au niveau de ces zones ».
La Commission recommande en même temps, aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés.
Elle met en garde contre l’achat et la consommation des coquillages colportés ou vendus en vrac et ne présentant aucune garantie et peuvent nuire à la santé des consommateurs.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Le Kenya injecte 120 millions de dollars dans des projets d’économie bleue

Le gouvernement kényan a mobilisé une enveloppe de 12 milliards de shillings (environ 120 millions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *