Les débarquements de pêche au port de Tanger en régression de 25%

Les débarquements de la pêche côtière et artisanale au port de Tanger ont atteint 213 tonnes en janvier dernier, en recul de 25% par rapport à la même période de l’année précédente, selon l’Office national des pêches (ONP).

La valeur marchande de ces captures a baissé de 20% à environ 7,56 millions de dirhams (MDH), contre plus de 9,50 MDH en janvier 2023, a précisé l’ONP dans son dernier rapport sur les statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc.

Par espèce, les quantités de poissons pélagiques débarquées dans ce port ont reculé de 32% en janvier dernier à 102 T, pour une valeur estimée à 995.000 dirhams (-23%), contre plus de 1,29 MDH/ 150 tonnes en janvier 2023.

Les débarquements des poissons blancs ont également régressé de 7% à 40 tonnes, pour une valeur de plus de 2,56 MDH (-10%), contre plus de 2,85 MDH/ 43 tonnes en glissement annuel.

S’agissant des débarquements des céphalopodes, ils ont également accusé une baisse de 21% à 49 tonnes pour des recettes de plus 2,89 MDH (-21%), tandis que pour les crustacés, les débarquements ont reculé de 28% à 22 tonnes, générant une recette d’environ 1,10 MDH (-35%).

Au niveau national, les débarquements des produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont atteint 34.805 tonnes en janvier 2024, en hausse de 15% par rapport à la même période une année auparavant. En valeur, ces débarquements ont 1,16 milliard de dirhams, soit une amélioration de 19% par rapport à janvier 2023.

About Houda samlali

Check Also

Le Maroc conforte sa part de marché dans la filière des myrtilles au Royaume-Uni

Le Maroc qui continue de grignoter des parts de marché dans la filière des myrtilles …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *