Levée d’interdiction sur la collecte et la commercialisation des moules à Fnideq

La collecte et la commercialisation des moules issues du site de Fnideq, relevant de la région de Tétouan/chefchaouen (nord du Maroc) est de nouveau autorisée à partir du vendredi 2 novembre, a annoncé la Commission interministérielle en charge du suivi du milieu marin et des coquillages, .
Selon un communiqué du Département de la Pêche maritime, cette décision a été prise lors de la réunion à Rabat de ladite Commission qui regroupe les représentants des départements de la Pêche maritime, de la Santé et de l’Intérieur.
Les résultats d’analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau du site d’élevage des moules de Fnideq), indique la même source, ont montré une stabilité du milieu et une purification totale des moules au niveau de ladite zone.
Toutefois, les services compétents, recommandent aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés dans les marchés officiels.
Les coquillages colportés ou vendus en vrac, avertissent les mêmes services, ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent donc un danger pour la santé des consommateurs.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Le Kenya injecte 120 millions de dollars dans des projets d’économie bleue

Le gouvernement kényan a mobilisé une enveloppe de 12 milliards de shillings (environ 120 millions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *