Les cultures fragiles endommagées par le froid surtout en zone nord

La vague de froid qui a balayé le Maroc ces dernières semaines a affecté certaines cultures précoces dans quelques régions du Royaume, notamment le Gharb et le Loukkos et à moindre mesure la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer.

Le gel a touché deux cultures particulièrement fragiles, à savoir les cultures sucrières et la pomme de terre, a précisé le ministère de l’Agriculture dans un communiqué diffusé le 8 février, relevant qu’un peu de plus de 14.000 ha de canne à sucre (sur une superficie nationale globale de 17.000 ha) ont été touchés par le gel mais n’ont subi aucune perte.
La situation est pour le moment maîtrisable avec un suivi continu de l’évolution de l’état des cultures sur le terrain et le rythme de la récolte a été accéléré afin de prévenir toute dégradation de l’état des cultures sur les champs qui présentent une bonne teneur en sucre.
Concernant la pomme de terre, sur une superficie nationale plantée de 60.000 ha, la vague du gel a touché près de 6.000 ha, dont 4.700 ha ont été entièrement perdus. La région de Tanger-Tétouan est la plus touchée par ces pertes avec 3.440 ha affectés.
Une fois la situation définitive arrêtée, le gouvernement étudiera les mesures envisageables pour soutenir les agriculteurs touchés, précise la même source, assurant que le département de l’agriculture reste vigilent quant au développement de l’état des cultures face à cette vague de froid, qui pourrait ralentir la croissance de certaines cultures, particulièrement les plus fragiles.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

FAO-Greenpeace : Le Maroc 15ème consommateur mondial de pesticides à l’hectare

Le Maroc utilise 1,51 kg de pesticides à l’Hectare (HA) contre 3,66 kg/HA chez son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *