Présence remarquée de l’agriculture « Made in Morocco » au 50ème SIA de Paris

sia2013Le Salon International de l’Agriculture (SIA) de Paris a ouvert ses portes samedi 23 février à la Porte de Versailles, pour sa 50ème édition qui se tient jusqu’au 3 mars 2013.
Le Maroc est parmi les 22 pays qui participent à ce salon agricole, dont la cérémonie inaugurale a été présidée par le président français, François Hollande, en présence entre autres, du ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch.
« C’est la première fois depuis bien longtemps que nous avons une présence marocaine aussi importante et de façon officielle », avec « un pavillon assez conséquent où bon nombre de coopératives viennent présenter le fruit de leur travail et leurs produits du terroir », a confié à la MAP, la directrice du Salon, Juana Moreno.
Dressé au pôle « Délices du Monde » sur une superficie de 400 m2 à « la plus grande ferme de France », le Pavillon marocain réunit pas moins d’une vingtaine de coopératives et de Groupements d’intérêt économique (GIE) représentant différentes régions du Royaume. Sont ainsi exposés au Salon, les produits de la plupart des filières de l’agriculture marocaine, allant de l’agroalimentaire et des produits de la pêche aux produits cosmétiques, de jardinage et surtout de terroir comme les huiles d’olive, d’argan, de la figue de barbarie et le safran qui commencent à faire leur percée dans les principaux marchés des produits alimentaires et du cosmétique.
Le salon de Paris constitue pour les producteurs marocains et des autres pays, comme le souligne Juana Moreno, « une vitrine exceptionnelle » pour l’ensemble des acheteurs potentiels venus des quatre coins du monde à la quête des meilleurs offres.
Le SIA est organisé autour des 4 thèmes : animaux, gastronomie d’ici et d’ailleurs, cultures et filières végétales, services et métiers de l’agriculture.
Hormis la partie grand public, le Salon, ajoute-t-elle, est « aussi un support de communication pour lobbying international institutionnel », précisant que « c’est cette double motivation qui vaut une participation (marocaine) conséquente avec une surface assez importante au Salon de 2013″.
Le Salon de Paris accueille pour sa présente édition pas moins d’un millier d’exposants, issus de 22 pays et attend l’arrivée de quelque 680.000 visiteurs.
A la veille de l’ouverture, Aziz Akhannouch a eu des entretiens avec son homologue français Stéphane Le Foll ainsi qu’avec des responsables et représentants des interprofessions les plus importantes en France (Filières des produits de Terroir, des Viandes rouges et des fruits et légumes, ..).
Les deux ministres ont convenu d’explorer les moyens de  donner à cette coopération, une nouvelle impulsion dans les domaines de la sécurité sanitaire des produits agricoles, l’enseignement technique et la formation professionnelle, la promotion des produits du terroir, la labellisation des produits biologiques, le conseil agricole, la dynamisation des interprofessions et l’appui aux systèmes d’information décisionnels et de veille stratégique.
Les deux parties devraient également signer la convention relative au « Stage 250 », qu’organise la France chaque année, au profit des étudiants de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat.
De son côté, l’Agence de Développement Agricole (ADA), devrait profiter de l’occasion pour présenter au public et professionnels, les grandes lignes du Plan Maroc Vert, et promouvoir les Opportunités d’investissement dans le secteur agricole au Maroc.
La participation marocaine au SIA de Paris, est donc doublement productive et profite mutuellement à la partie marocaine au même titre qu’à la partie française.

[youtube s_wOBYc-sDE]

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Monde-Céréales : Le Maroc 9ème importateur mondial de blé en 2020-2021

Le Maroc devrait importer près de 5,5 millions de tonnes de blé durant la campagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *