France-Volaille : De grandes entreprises sanctionnées pour entente sur les prix

France-volaillesL’Autorité française de la concurrence a épinglé mardi 4 mai, une vingtaine d’entreprises de volaille et deux fédérations du secteur, auxquelles elle a infligé une amende de 15,2 millions d’euros, pour une entente sur les prix.
Tous les grands groupes français de la volaille notamment les industriels Duc et Gastronome, le leader du secteur LDC et ses marques les plus connues comme Loué et Le Gaulois ont figurent parmi les unités sanctionnées.
L’Autorité de la concurrence leur reproche d’avoir cherché les moyens de remédier à la baisse des ventes de leurs produits par des ententes tarifaires, une manœuvre pilotée par entre autres, la Fédération interprofessionnelle de l’aviculture.
Selon l’enquête du gendarme des pratiques du commerce, les faits remontent à l’époque allant de 2001 à 2007, au cours de laquelle les 21 entreprises se sont mises d’accord avec deux fédérations de la profession pour une entente sur les prix de vente des produits de volaille et récupérer le manque à gagner consécutif à la chute de leur volume de ventes. La filière de la volaille traversait à cette époque de sérieuses difficultés financière, ce qui n’a pas empêché l’Autorité de la concurrence qui considère de telles pratiques illégales, de leur infliger des sanctions pécuniaires afin de les inciter à travailler dans la légalité et la transparence même en période de crise.

About Jean Bakari

Check Also

FAO-Agriculture : Le Maroc classé 28ème producteur mondial de fruits

Le Maroc qui a produit en moyenne annuelle, près de 7 millions de tonnes de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *