Dernières nouvelles
Agriculture : Les Australiens de plus en plus intéressés par le marché marocain

Agriculture : Les Australiens de plus en plus intéressés par le marché marocain

Les investissements australiens au Maroc dans l’agriculture ainsi que dans les secteurs des mines, du tourisme et en matière de conseil technique, sont estimés actuellement à environ 250 millions de dollars.

Lors d’une rencontre tenue le mercredi 11 avril à Rabat avec le ministre marocain de l’agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch, l’ambassadrice résidente d’Australie au Maroc, Mme Berenice Owen-Jones lui a fait part du grand intérêt qu’attribue son pays au Plan Maroc Vert et s’est félicité à la même occasion du volume des investissements australiens dans divers secteurs au Maroc.

Akhannouch et Mme Owen-Jones ont passé en revue de nouveaux domaines de coopération, dont celui de l’irrigation, l’enseignement, la recherche agronomique et l’échange universitaire.

Le développement du secteur de l’élevage ovin, l’horticulture, l’aquaculture et la pêche figurent également parmi les priorités de la coopération bilatérale entre le Maroc et l’Australie.

Le Royaume chérifien compte par ailleurs booster les exportations de l’huile d’olive, des dates franches et d’autres produits marocains notamment du terroir vers le marché australien et dupliquer les partenariats réussis autour de certains projets agricoles.

Il est question également d’intensifier cette coopération à travers l’échange de missions économiques entre les deux pays.

Outre les importants investissements australiens au Maroc qui avoisinent les 250 millions de dollars, les échanges commerciaux bilatéraux se sont élevés à 89,3 millions de dollars en 2017.

Durant la même année, les exportations australiennes vers le Maroc se sont élevées à 23,2 millions de dollars, et concernent principalement la viande rouge, alors que les importations en provenance du marché marocain ont totalisé 66,1 millions de dollars, principalement les phosphates, le calcium et les vêtements tissés.

A propos de Jean Bakari

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page