Les produits marocains de l’agriculture et de la pêche maintiennent le cap à l’export

Les exportations marocaines des produits agricoles et de la pêche se déroulent dans de bonnes conditions, malgré le contexte difficile qu’impose la pandémie du coronavirus à travers le monde, assure le ministère marocain de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement agricole et des eaux et forêts.

Tout en accordant la priorité à l’approvisionnement du marché national, les professionnels des deux secteurs assurent le bon déroulement de la campagne d’exportation des produits agricoles et de la pêche maritime, en observant des mesures strictes de sécurité et d’hygiène dans les unités de conditionnement et de transformation, précise le département de l’agriculture.

Ainsi, les exportations des produits maraîchers ont atteint, au 14 avril 2020, près de 876.000 tonnes, en croissance de 3% par rapport à la même date de l’année écoulée (848.900 tonnes).

Pour les fruits rouges très prisés en cette période de crise sanitaire, les exportations affichent une forte croissance, avec un volume de 68.400 tonnes au 14 avril, soit 27% de plus par rapport à la campagne précédente (54.000 tonnes).

Les exportations de la pastèque enregistrent également de bonnes performances, passant de 5.900 tonnes en avril 2019 à 11.900 tonnes le 14 avril 2020, tandis que le melon a connu une embellie de +18% à l’export.

En revanche les agrumes accusent une baisse de 30% à cause du recul de la production consécutif à un déficit de la pluviométrie, alors que la valeur des volumes exportés se porte mieux grâce à la bonne tenue des prix sur les marchés internationaux.

Par ailleurs les produits de la mer affichent durant la même période, une croissance de 3%, avec un volume des exportations estimé le 14 avril, à 496.400 tonnes, contre 481.200 tonnes durant la même période en 2019.

About Houda samlali

Check Also

L’ONSSA met le point sur les importations de pesticides interdits en Europe

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a réagi au rapport sur l’exportation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *