Les agrumiculteurs dans de mauvais draps pour la campagne 2012-2013

Après l’annonce d’une récolte céréalière en régression de 43 pc, c’est au tour des agrumes, dont la production connaîtra une baisse de 20 à 30 pc par rapport à la précédente campagne.
Selon les prévisions du ministère de l’agriculture, le Souss-Massa aura été la région la plus impactée par la vague de chaleur enregistrée durant la première quinzaine du mois de mai dernier. Cette canicule qui a atteint un pic de 40 C, a causé la chute physiologique des fruits avec des taux variant entre 60 et 80 pc.
Ce qui a aggravé les pertes c’est la coïncidence de la vague des chaleurs avec la période de chute physiologique des fruits qui est un phénomène naturel dans la conduite des agrumes. La situation peut connaître, selon les experts du ministère, une évolution positive grâce au phénomène de compensation (formation de fruits de gros calibre) qui peut atténuer l’impact de la chute excessive des fruits.
La chute physiologique des fruits touche habituellement environ 50 pc de la charge de l’arbre. Il se produit depuis la nouaison (phase initiale de la formation du fruit) jusqu’à fin juin. Ce phénomène naturel a pour rôle de réduire la charge de l’arbre en fruits ce qui permet une nette amélioration du calibre des autres fruits restés sur les branches.
En cas d’absence de chute physiologique, les arbres donnent plus de fruits mais au calibre très petit. La conduite technique des vergers permet de gérer le taux de chute dans l’objectif de conserver un bon calibre. Les associations et fédérations des agriculteurs et agrumiculteurs déclarent que la région du Souss-Massa est une zone sinistrée. Ils affirment que certaines exploitations ont perdu au cours de cette campagne jusqu’à 90 de leur production à cause de la chaleur. Pour les agrumiculteurs, les pertes sont doubles, ils sont confronté à la chute de leur production et au risque de ne pas respecter leurs engagements envers les banques et leur clients à l’étrangers.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

FAO-Greenpeace : Le Maroc 15ème consommateur mondial de pesticides à l’hectare

Le Maroc utilise 1,51 kg de pesticides à l’Hectare (HA) contre 3,66 kg/HA chez son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *