La Russie envisage l’arrêt de l’importation des tomates marocaines par crainte de contaminations

La Russie envisage la possibilité d’interdire l’importation de tomates en provenance de plusieurs pays, dont le Maroc son premier fournisseur de tomates, suite à la découverte en octobre  dernier, de lots de tomates atteints du Pepino Mosaïc Virus (PepMV), plus souvent appelé Mosaïque ou Pépin.

Dans une interview accordée à l’agence de presse russe TASS ce mardi 29 décembre, le chef du Service fédéral russe de surveillance vétérinaire et phytosanitaire, Sergei Dankvert a déclaré ce mardi que son pays pourrait interdire l’importation de tomates et de poivrons en provenance du Maroc et d’autres pays, dont les produits agricoles contiennent des parasites nuisibles et contagieux.

Dankvert a expliqué que la Russie a «montré à tout le monde qu’il fallait prêter attention aux risques lors de l’exportation de produits » agricoles, rappelant que son Service a déjà interdit, le 30 octobre dernier, l’importation de tomates marocaines réexportées depuis les Pays-Bas, la Belgique et la France en raison de la découverte de lots de tomates contaminées au Pepino Mosaïc Virus, communément appelé Mosaïque ou Pépino.

«Nous prévoyons maintenant de tenir une vidéoconférence et d’avertir nos collègues marocains que nous pouvons interdire la fourniture de leurs produits s’ils ne commencent pas à travailler plus efficacement avec les virus» qui «infecte toutes les cultures des tomates, des poivrons et des pommes de terre», a prévenu le responsable russe.

«Nous suggérons aux représentants de ce pays de travailler selon le principe de la régionalisation, c’est-à-dire de fournir des informations sur les régions qui sont exemptes du virus et celles qui ne le sont pas », a expliqué Sergei Dankvert. Dans le cas contraire, a-t-il mis en garde, «nous serons contraints d’imposer une interdiction» d’importation de ces produits.

Depuis 2015, le Maroc a quadruplé la valeur de ses exportations de tomates vers la Russie et leur volume a augmenté de plus de 30%. D’après les données de l’Union nationale russe de fruits et légumes, les exportations agro-alimentaires marocaines vers la Russie se sont appréciées de 35% pour une valeur estimée à 200 millions de dollars en 2016.

About Jean Bakari

Check Also

Maroc : Le taux de remplissage des principaux barrages est de 51,3% au 3 mars 2021

Les retenues des principaux barrages au Maroc ont atteint, au 3 mars 2021, plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *