Maroc-Pêche : Les quotas de la pêche au poulpe fixés à 21.000 tonnes pour la saison hivernale 2024

Le Département marocain de la pêche maritime a annoncé de ce jeudi l’ouverture à partir du lundi 1er janvier, de la nouvelle saison hivernale de la pêche au poulpe au Maroc et qui se prolongera jusqu’au 31 mars 2024. Pour cette saison, le ministère a revu à la hausse les  quotas de pêche au poulpe, les portant à 21.000 tonnes, contre les 13.000 tonnes autorisées durant les précédentes saisons.

A signaler que la reprise de la pêche au poulpe, a été repoussée de quelques semaines par rapport à sa date habituelle dans l’attente de l’amélioration de l’état des pêcheries.

La nouvelle décision du Département de la pêche maritime fixe les conditions de reprise de l’activité au Sud de Sidi L’Ghazi pour la saison 2024. Sont également définies les conditions techniques ainsi que les coordonnées exactes des pêcheries, et interdit l’utilisation de certains types de filet et de matériel prohibé. Les pêcheurs peuvent toutefois embarquer à bord de leurs bateaux, du matériel toléré, mais sur autorisation expresse des autorités maritimes compétentes.

S’agissant de la répartition des quotas de pêche entre les professionnels, la tutelle a attribué une part de 13.230 tonnes aux armateurs qui opèrent en haute mer, 2.310 tonnes aux professionnels de la pêche côtière et 5.460 tonnes à ceux de la pêche artisanale. Les opérateurs dans la zone de Boujdour bénéficient d’un quota supplémentaire de 2.300 tonnes.

Les quotas autorisés pour les pêches en haute mer ont été répartis selon les types de navires et varient entre 49,2 tonnes et 54,2 tonnes. Pour la flotte de la pêche côtière, 150 chalutiers ont été autorisés à opérer dans la zone, avec une prise maximale de 3 tonnes chacun, soit 130 caisses en plastique. La sortie en mer dure dix jours et les navires sont autorisés à débarquer leurs prises dans les ports de Laâyoune et Tan-Tan. Pour le cas des opérateurs de la pêche artisanale, c’est la délégation de la pêche maritime à Dakhla qui se chargera de la répartition des quotas.

A rappeler qu’au début de chaque saison de pêche au poulpe, les services de la délégation des pêches maritimes du port de Tan-Tan enregistrent les bateaux de pêche côtière rattachés à ce port et procèdent également aux vérifications techniques avant de leur livrer les licences de pêche.

About Chakib el habti

Check Also

Agriculture: Le Maroc, deuxième exportateur de poivron vers l’UE au 1er trimestre 2024

Le Maroc a exporté près de 64.000 tonnes de poivron vers les marchés de l’Union …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *