Cinq nouveaux projets agricoles programmés à Tata pour un coût de 108 MDH

Une enveloppe de 108,28 millions de Dirhams (MDH) a été affectée au financement de cinq projets agricoles dans la province de Tata qui serotn achevés à l’horizon 2014.
Il s’agit d’un projet de plantation de palmiers dattiers et de valorisation de la production phœnicole dans la commune d’Adiss (Tata), qui s’étale sur une superficie de 2.234 hectares et qui doit bénéficier selon la Direction régionale de l’agriculture (DRA) à 2.783 agriculteurs.
Programmé dans le plan régional de l’agriculture, ce projet est d’un coût global de 28,680 MDH, financé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’agriculture et l’association des producteurs de dattes.
Un autre projet de plantation d’arbres fruitiers sera réalisé sur une superficie de 2.672 hectares à Akka, pour un investissement de 36,80 MDH. Ce projet qui bénéficie d’un apport financier du Millennium challenge-Maroc, profitera à 2.934 agriculteurs de la région.
Grâce à un don de 21,80 MDH de l’Agence belge de développement, une superficie de 1.100 hectares d’oasis dans la province de Tata, sera plantée de palmiers dattiers ou réhabilitée au profit de 1.919 agriculteurs.
Parmi les projets programmés figure également l’extension des palmeraies des communes de « Ait oubly » et de  » Tizounine » sur une superficie de 818 hectares. Une enveloppe de 6 MDH est affectée à ce projet réalisé au profit de 915 cultivateurs, dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Agriculture et le conseil provincial de Tata.
Dans le cadre du même partenariat, sont aussi prévus des aménagements hydro-agricoles dans des zones montagneuses et les espaces oasiens pour un montant de l’ordre de 15 MDH. Ces aménagements concernent 5000 hectares et devraient profiter à plus de 7000 agriculteurs de la province de Tata.
La zone d’action de la DRA de Tata s’étend sur une superficie de plus de 1,90 million d’hectares et compte quelque 2,4 millions de palmiers dattiers, dont le rendement s’élève à près de 5 pc de la production nationale de dattes.
Le Maroc occupe actuellement le 8ème rang mondial, avec une production annuelle de 100.000 tonnes de dattes, soit 3 pc de la production moyenne mondiale qui avoisine les 3,7 millions de tonnes/an.
Selon les données du ministère de l’Agriculture, le patrimoine phœnicole national se concentre au niveau de trois principales régions: Ouarzazate (41 %), Tafilalet (28 %) et Tata (20 %).
Les zones à vocation phœnicole couvrent une superficie totale de 471 .000 km2 répartis entre douze provinces.
La superficie phœnicole est passée de 85.000 ha en 1947/48 à environ 44.000 ha actuellement. Cette régression est due à plusieurs facteurs, dont la maladie du Bayoud qui est à l’origine de la destruction de plus des deux tiers du patrimoine phœnicole et les sécheresses prolongées qui ont entraîné le dessèchement partiel ou total de plus de 500.000 palmiers. Durant les années 80, près de 350.000 palmiers ont été desséchés dans les seules palmeraies d’Ouarzazate et d’Errachidia.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Extension de 8.000 Ha de la superficie dédiée au palmier dattier à Drâa-Tafilalet

La superficie dédiée au palmier dattier dans la région du Drâa-Tafilalet, au centre-sud du Maroc, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *