El Jadida : le cheval « Kanz Bouznika » s’adjuge la médaille d’or au concours pur sang arabe

Le cheval « Kanz Bouznika » a remporté la 1ère Coupe des éleveurs marocains des chevaux pur sang arabe, disputée mercredi à l’hippodrome Lalla Malika à El Jadida, dans le cadre de la 5è édition du salon du cheval (17-21 octobre). Placé sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, le salon s’est ouvert ce mercredi 17 octobre, sous le signe du « Cheval dans le patrimoine culturel marocain ».

« Kanz Bouznika », propriété du Haras Royal de Bouznika (HRB), s’est adjugé la médaille d’or de ce concours de modèles et allures, devant le cheval « Tarik » également propriété du haras royal de Bouznika. La médaille de bronze est allée au cheval « Hiro », propriété de Tabchich Bachir.
Dans la catégorie des poulains âgés de 2 ans, les trois médailles  (or, argent et bronze) ont été remportées respectivement par « Shahada El Fayed », propriété de Youssef Laghzal et Lise, « Bamnsour » de Salmane Arabian et « Anouar Bouznika » du HRB.
Dans l’épreuve des juments de 4 ans et plus, l’or est allé a « Tizi Bouznika » et  l’argent à Shourouq Bouznika toutes les deux du haras royal de Bouznika et le bronze est revenu à Nassira Gam du Haras de Gamhiouen.
Dans la catégorie des pouliches de 1 et 3 ans, la Coupe des éleveurs est revenue à « Bouchra Bouznika » (HRB), devançant « Bahija Bouznika » et « Basma Bouznika » du HRB.
Près de 250.000 visiteurs sont attendus à cette nouvelle édition du Salon du cheval d’El Jadida, contre 140.000 à la première édition en 2008.

Du côté exposants, la participation est aussi au top avec la présence d’une centaine de Marocains et d’étrangers.
Le Salon qui se poursuivra jusqu’au 21 courant, accueille pour sa 5ème édition, les représentants de 24 pays connus pour leurs traditions équestres, tels l’Angleterre, la Hongrie, le Portugal, la France ou le Qatar, venus exposer leurs étalons et leur savoir-faire et participer aux compétitions programmées. Le traditionnel spectacle équestre Tbourida (fantasia), sera animé par 17 sorbas (troupes), issues des différentes régions du Royaume, en plus d’une sorba représentant les Marocains résidents à l’étranger.
Ce salon constitue de l’avis du secrétaire général adjoint de l’Association du salon du cheval, Mohamed El Kohen, un catalyseur d’importance pour la promotion de la filière équine au Maroc, notamment pour son segment élevage.
Cet événement, explique-t-il, s’inscrit dans le droit fil de la stratégie nationale prévoyant à l’horizon 2020, des programmes spécialement dédiés au développement de la filière équine, toutes races confondues, tel le programme spécifique à la race barbe destiné au recensement et à la mise en place au plan national, d’un inventaire des chevaux suivant un modèle couvrant les éléments de description de chaque segment.

[youtube uYuyPCW89NI]

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Championnat de football: changements en vue

Kiosques360. La Ligue de football professionnel, créée il y a tout juste quelques jours, aurait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *