Dernières nouvelles
La Russie recourt à ses réserves stratégiques pour faire baisser les prix des céréales

La Russie recourt à ses réserves stratégiques pour faire baisser les prix des céréales

La Russie compte prélever de 25 à 30 % de ses réserves stratégiques pour stopper la flambée des prix des céréales consécutive à la vague de froid et de sécheresse qui a impacté l’actuelle campagne. Le gouvernement russe mettre en vente sur le marché intérieur, plus d’un million de tonnes de céréales issues de ses réserves stratégiques d’ici à la fin de l’année.

Selon des estimations officielles des ventes de l’ordre de 1,2 million de tonnes seront réalisées d’ici à la fin de l’année, a annoncé lundi dernier, le vice-Premier ministre russe, Arkadi Dvorkovitch, précisant que le niveau des réserves stratégiques sera maintenu à 3 millions de tonnes, dont le pays aura besoin pour l’année prochaine.
D’autres interventions de ce type pourront être envisagées plus tard en fonction de la situation des blés d’hiver pour éviter de se retrouver avec une pénurie au printemps, a indiqué le responsable russe.
Depuis la fin octobre, 350.000 tonnes ont été déjà mises en vente sur le marché, dans la partie asiatique de la Russie, dont 313.500 tonnes ont été vendues à des prix 10 à 12 % inférieurs à ceux du marché.

Grâce à ces interventions, « les prix se sont stabilisés dans les trois régions administratives et dans les autres régions, la hausse a ralenti, ce qui est déjà bien », a constaté Dvorkovitch.
La Russie prévoit une récolte de céréales de 72 millions de tonnes en 2012, contre 94,2 millions en pareille époque de l’année dernière.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page