Oléiculture : Construction prochainement de 20 unités Trituration

Le Maroc verra bientôt la naissance de 20 nouvelles unités de trituration des olives pour un coût global de 362,5 millions de dirhams. Des conventions portant sur ces projets ont été conclues le 20 décembre dernier à Rabat, entre l’Agence de partenariat pour le progrès (APP) et des groupements d’intérêt économique (GIE) relevant de plusieurs régions du Royaume.
Il s’agit d’une première tranche de 48 projets identifiés à partir des périmètres de réhabilitation et d’extension d’oliveraies, réalisés dans le cadre du projet arboriculture fruitière du programme américain Millenium Challenge Account (MCA-Maroc).
Ces unités de trituration seront gérées par des GIE constitués de coopératives de cultivateurs d’oliviers, au profit de 47.000 bénéficiaires. Ces unités seront approvisionnées en olives issues de plantations totalisant une superficie globale de 220.000 ha répartis entre les régions de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Meknès-Tafilalet, l’Oriental, Tadla-Azilal, Tanger-Tétouan, Taza-Al Hoceima-Taounate et Fès-Boulemane.
Néanmoins, les nouvelles unités de trituration ne vont certainement pas tourner à plein régime en2013, en raison d’une baisse de la production en moyenne de 15 à 20 % durant l’actuelle campagne, selon les estimations de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader).
La chute du rendement est consécutif aux faibles précipitations durant la dernière saison des pluies suivies de fortes chaleurs durant les mois de mai et juillet derniers. Ce repli de l’offre va forcément tirer à la hausse les prix des olives et de l’huile sur le marché national.
Ahmed Ouayach, président de la Comader a tenu à rassurer que le manque à gagner durant cette campagne sera rééquilibré par la surplus invendu de la production de l’année écoulée.
Le prix du litre d’huile d’olive sera ainsi légèrement en hausse. Il oscillera entre 35 et 40 DH à partir du début de l’année 2013, période où le fruit commence à noircir pour donner plus d’huile. Aux premières cueillettes des mois d’octobre et novembre, les olives à faible teneur d’huile sont destinées essentiellement à l’extraction de l’huile d’olive vierge et extra vierge. La production marocaine d’huile d’olive ne représente que 3% de la production mondiale, soit 100.000 tonnes seulement cette année, loin derrière l’Espagne (820.000 t), l’Italie (490.000 t), la Grèce (350.000 t), ou la Tunisie avec 220.000 t, la Syrie (198.000 t) et la Turquie (195.000 t).
Les premiers signes coureurs de la faible production d’huile cette année, ont été signalés par l’Office des changes qui annonçait que les exportations d’huile d’olive brute ou raffinée, étaient en chute libre à fin septembre 2012. Les livraisons d’huile d’olive à l’étranger  pour le compte de la précédente campagne, ont régressé 4 fois par rapport au volume de l’année précédente, passant de 36.762 tonnes (680,7 millions de DH) à 8.311 tonnes (143,6 millions de DH). La production des olives au Maroc est en moyenne d’un million de tonnes par an. Alors que le rendement des oliviers est habituellement plus abondant durant les années bissextiles, cette année le rendement par hectare serait compris entre 1,4 et 2 tonnes/HA.
Ces irrégularités des rendements ne sont pas dues seulement aux aléas climatiques, mais également à l’atomicité du marché, l’informel et la multiplicité des intermédiaires qui freinent encore l’essor de la filière oléicole au Maroc par rapport à ses concurrents du pourtour méditerranéen.
Les oléiculteurs et cultivateurs marocains ont encore du terrain à gagner au niveau non seulement de la commercialisation et du marketing pour les exportations, mais également au niveau des techniques de production et de cueillette des olives qui sont souvent traditionnelles voir archaïques ce qui affecte négativement le rendement de l’olivier et la qualité des fruits.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

FAO-Greenpeace : Le Maroc 15ème consommateur mondial de pesticides à l’hectare

Le Maroc utilise 1,51 kg de pesticides à l’Hectare (HA) contre 3,66 kg/HA chez son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *