L’approvisionnement de l’industrie de transformation du poisson pose problème

Les unités nationales de transformation du poisson en difficultés d’approvisionnement consécutives à la baisse des débarquements de la pêche côtière. Pour tenter d’élucider le problème et de lui trouver des solutions, les membres de l’Union nationale des industries de la conserve de poisson (UNICOP) ont provoqué une réunion d’urgence avec le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch. La rencontre qui s’est tenue le 28 février à Rabat, s’est focalisée sur les difficultés d’approvisionnement auxquelles se trouve confrontée l’industrie de transformation du poisson depuis octobre 2010. La baisse des débarquements des bateaux de la pêche côtière s’est traduite par une chute drastique du volume des quantités de poissons traitées par les usines de conserve, dont la production s’est négativement répercutée sur les exportations de conserve de sardine.
Pour aider les industriels du secteur à surmonter ces difficultés sans laisser trop de casse, Akhannouch leur a promis que son département va prendre une  batterie de mesures devant améliorer l’approvisionnement des conserveries de poisson.
Lors de cette réunion, indique un communiqué du ministère, « les professionnels de l’UNICOP ont présenté plusieurs doléances au département de la pêche notamment celles liées aux appels d’offres d’appoint lancés par le ministère, l’octroi de quotas du congelé bord ou des conditions d’affrètement du poisson frais ». Les professionnels ont également souhaité l’adaptation aux sardiniers des contenants normalisés, dont l’utilisation est aujourd’hui généralisée dans les halles aux poissons marocaines.
Après la discussion de toutes les requêtes et doléances des professionnels Aziz Akhannouch a promis aux membres de l’UNICOP que ces propositions seront mises à l’examen et d’autres réunions techniques seront tenues afin d’étudier la faisabilité des actions proposées. Toute décision prise, a-t-il néanmoins averti,  se fera dans le respect de la priorité actuelle du secteur de la pêche à savoir la préservation des ressources halieutiques et son exploitation optimale et rationnelle.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Mauritanie : Des millions de poissons échouent sur les plages de Nouakchott et Tanit

Le littoral entre Nouakchott et le nouveau port artisanal de Tanit, situé à plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *