Les autorités maritimes traquent les pêcheurs illégaux à Dakhla

Le Département de la pêche maritime et la marine royale à Dakhla, à l’extrême sud-ouest du Maroc, ont lancé une campagne contre les barques qui pratiquent la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.

Plus d’une dizaine de barques illégales ont été saisies et brûlées par les autorités de la ville de Dakhla, rapporte le quotidien arabophone «Al Massae» dans son édition de mardi 23 avril, citant des sources locales.

Selon le journal, une vaste campagne d’inspection est en cours à Dakhla pour mettre fin à cette pratique illicite qui menace les écosystèmes, ainsi que la sécurité alimentaire et l’équilibre économique du marché des produits de la mer.

Cette pêche illégale occasionne une perte d’emplois et un manque à gagner sur le plan financier, pour les professionnels respectant les législations en vigueur.

Le Conseil de gouvernement avait adopté le jeudi 18 avril à Rabat, rappelle-t-on, un projet de loi visant à renforcer le système de surveillance des bateaux de pêche maritime et à lutter contre la pêche illégale, non autorisée et non réglementée, à travers l’équipement des bateaux de pêche dont la capacité de chargement est inférieure à 3 unités de jauge, ou à ce qui lui équivaut dans le système d’identification par radiofréquence, ainsi que le renforcement des mesures y afférentes.

Le projet insiste également sur l’obligation pour ces barques de se doter dudit système d’identification et prévoit des sanctions financières en cas de non respect des dispositions réglementaires prévues par cette loi.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Vidéo. CHAN 2016 : le Maroc impressionne enfin devant la Libye

L’équipe nationale des locaux. La sélection locale de M’hamed Fakhir s’est imposé dimanche soir au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *